Regions

Des citoyens demandent l'arrêt du plan de circulation Good Move dans le centre de Bruxelles

Les riverains demandent l'arrêt du plan Good Move.

© Facebook / Ville de Bruxelles

Des citoyens ont demandé lundi l'arrêt immédiat du plan de circulation "Good Move" dans le centre de Bruxelles. Au cours d'une interpellation citoyenne, à l'occasion de la séance du conseil communal, ils ont estimé ne pas avoir été suffisamment consultés. Ils ont également reproché à l'échevin de la Mobilité, Bart Dhondt (Groen), de ne pas être assez visible sur le terrain.

Au cours de leur intervention, les citoyens ont évoqué les nombreuses difficultés qu'ils rencontrent à l'intérieur du Pentagone, où le plan de circulation est en vigueur depuis la mi-août. Ils en demandent dès lors l'abolition immédiate.

"Malheureusement, nous n'avons pas le sentiment que l'inversion de certains sens de circulation atténuera l'agitation dans les quartiers", ont-ils dit. Leurs représentants ont reproché au collège de ne jamais avoir été invités à une quelconque réunion participative. 

Dans sa réponse, l'échevin Bart Dhondt a expliqué que de nombreuses réunions participatives avec les commerçants et les citoyens avaient eu lieu, tant avant qu'après le lancement du plan de circulation. "Depuis son entrée en vigueur, il y a déjà eu des dizaines de réunions et, sur la base des premières contributions, nous avons déjà procédé à quelques ajustements", a expliqué M. Dhondt. "Nous savons qu'il s'agit d'un changement important et que nous demandons beaucoup à nos concitoyens", a-t-il reconnu.

Cette réponse n'a pas semblé suffire aux citoyens qui ont pris la parole. "Vous dites que vous êtes allé parler aux associations de commerçants, mais d'après les nombreux témoignages que nous avons recueillis sur le terrain, il apparaît que les gens ne vous connaissent pas", a dit l'un d'eux lors de la réplique.

Celui-ci n'a pas exclu l'introduction d'un recours au Conseil d'État.

Dans le contexte de ce dossier, le conseil communal a par ailleurs rejeté une motion du groupe MR visant à mettre un terme immédiat au test mis en place dans le cadre du Plan de circulation du Pentagone.

Loading...

Le MR y proposait aussi d'organiser une large consultation sur base des besoins des habitants, commerçants, livreurs et entreprises des quartiers du Pentagone et d'intégrer à cette consultation de nouvelles places dédiées aux piétons et de nouveaux espaces dédiés aux modes actifs. 

Les libéraux suggéraient enfin au conseil de demander au collège des bourgmestre et échevins de "présenter, dans les meilleurs délais, au conseil communal un nouveau plan de circulation mieux adapté aux réalités des quartiers et davantage coordonné avec les différents chantiers, notamment de la Petite ceinture".

Le chef du groupe libéral a justifié le dépôt de sa motion, notamment, par les "graves difficultés" survenues depuis la mise en œuvre du plan de circulation Pentagone le 16 août dernier, ainsi que par "l'absence de corrections aux problèmes de mobilité relevés dans les quartiers des Marolles, Saint-Jacques, Anneessens, Chicago, Marais, Senne, Sablon, Dansaert". Il a aussi mis en exergue la décision des communes voisines de Molenbeek et d'Anderlecht de mettre un terme à leur phase test de mobilité à la suite des demandes de la population, ou encore l'annonce du bourgmestre faisant fonction d'Evere Ridouane Chahid (PS) selon lequel "il n'y aura pas de plans Good Move à Evere". 

En réponse, l'échevin de la Mobilité Bart Dhondt (Groen) a une nouvelle fois égrainé par le détail, quartier par quartier, les adaptations retenues depuis la fin du mois d'août pour résoudre les difficultés rencontrées et les résultats engrangés. Le bourgmestre Philippe Close (PS) y a ajouté les négociations ouvertes avec la Région pour obtenir une réouverture prochaine, en journée, du tunnel Trône sur la Petite Ceinture. "La circulation dans la Ville est un moyen, pas une fin", a-t-il insisté.

Sur le même sujet : Extrait JT (07/10/2022)

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous