RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coupe du Monde 2022

Des chocs, des espoirs et du suspens au programme des barrages africains pour la Coupe du Monde au Qatar

Le continent africain possède cinq tickets pour la prochaine Coupe du Monde. Cinq places qui sont encore à prendre et qui seront déterminées ce mardi soir lors des barrages retour opposant de grandes nations du foot africain.

Les pays encore en lice se préparent donc à vivre une soirée foot de grand spectacle avec un enjeu de taille : une Coupe du Monde au Qatar en novembre prochain !

Lors du Mondial en Russie, les cinq pays qualifiés étaient l’Egypte, le Maroc, le Nigéria, le Sénégal et la Tunisie. Cinq pays encore engagé pour décrocher les précieux sésames.

Sénégal – Egypte : victoire égyptienne 1-0 au match aller

AFP or licensors

Dans le remake de la dernière finale de la Coupe d’Afrique des Nations, le Sénégal et l’Egypte se retrouvent dans cette double rencontre décisive. Une seule des deux décrochera son ticket pour le Mondial au terme de ce deuxième match. L’Égypte a acquis un petit avantage au match aller et tout un peuple espère tenir sa revanche mais tout est encore possible pour les champions d’Afrique en titre, qui peuvent aussi compter sur le soutien de leur nation.

Deux mois seulement après leur défaite en finale de la CAN, les Pharaons ont entamé leur mission revanche face aux Lions. Le seul but du match aller a été inscrit par un Sénégalais contre son camp. Très tôt dans la rencontre (4e) une frappe de Mohamed Salah a heurté la barre transversale avant de rebondir sur la cuisse droite de Saliou Ciss avant de franchir la ligne du but de son propre gardien.

Un seul petit but d’avance pour les Egyptiens. Tout et rien à la fois, le suspens reste donc entier dans ce choc.

Algérie – Cameroun : les Fennecs l’ont emporté 0-1 à l’aller

AFP or licensors

La bête blessée algérienne, sortie au premier tour de la dernière CAN alors qu’elle était tenante du titre, avait elle aussi un esprit de revanche au moment d’affronter le Cameroun. Et cela s’est vu sur le terrain avec un but d’Islam Slimani peu avant la pause. Le seul but de la rencontre. Un petit avantage qui, de nouveau, n’enlève pas tout le suspens au moment d’aborder le deuxième affrontement. D’autant que le Cameroun est le pays africain qui détient le record de participations à la Coupe du monde avec sept éditions disputées.

Encore un beau match retour en perspective ! Et deux nations suspendues au sort de leur équipe nationale ce mardi soir.

Nigeria – Ghana : match nul 0-0 à l’aller

Le match aller de ce double affrontement entre les deux pays anglophones avait accouché d’un match nul. Tout restera à faire donc pour les Super Eagles Nigérians et les Black Stars Ghanéens ce mardi. Et tout est forcément encore possible pour les deux équipes qui rêvent de décrocher leur ticket pour la Coupe du Monde au Qatar.

La rencontre s’était avérée plutôt partagée. De bonnes entames de périodes pour le Ghana alors que le Nigéria finissait mieux les deux mi-temps. Mais sans aucun but à la clé.

Le Nigéria espère participer à une quatrième Coupe du Monde consécutive et de cette façon réaliser une meilleure série de qualifications consécutives que celle réalisée à la fin du 20e siècle, au début du 21e (1994, 1998, 2002).

Maroc – Congo : partage 1-1 dans le premier affrontement

Deux équipes qui se connaissent bien, deux pays qui ont entretenu une belle rivalité sur les terrains au fil des décennies. Et un suspens à son comble ! Après le partage un but partout au match aller, les Léopards rendront visite aux Lions de l’Atlas à Casablanca.

Au match aller, le but marocain était venu des pieds de Tarik Tissoudali, le Gantois. Il répondait à Yoane Wissa qui avait donné l’avantage aux visités plus tôt dans la rencontre.

Dans les deux équipes il y avait pas mal de noms bien connus de notre championnat. Au match aller, plusieurs étaient en action d’ailleurs. Chez les Congolais, Samuel Bastien (Standard) était titulaire, Théo Bongonda (75e) et Merveille Bokadi (88e) sont montés au jeu. Dans l’autre camp, Selim Amallah avait été remplacé à la 90e. D’autres connaissances de la Pro League avaient participé à ce duel : Chancel Mbemba, Christian Luyindama, Edio Kayembe, Dieumerci Mbokani, Yannick Bolasie et Paul-José Mpoku avec les Congolais et les frères Rayn et Samy Mmaee avec les Lions.

Tunisie – Mali : courte victoire 0-1 des Tunisiens au match aller

Tout comme la rencontre entre les finalistes de la CAN, celle opposant le Mali à la Tunisie s’est décidé grâce (à cause ?) d’un but contre-son-camp. Celui de Moussa Sissako, le Malien, en faveur des Tunisiens donc.

Moussa Sissako qui avait vécu une soirée cauchemardesque à l’aller, puisqu’après avoir trompé son propre gardien, il avait été exclu quelques instants plus tard.

Les Aigles du Mali veulent conjurer le sort et retourner la situation afin de décrocher le ticket d’or pour ce qui serait leur toute première participation à une phase finale d’un Mondial.

Articles recommandés pour vous