RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Des chercheurs de l’UMons à l’honneur dans la revue Nature Reviews Molecular Cell Biology

L’UMons

Un article sera publié dans le prochain numéro de la revue "Nature Reviews Molecular Cell Biology" par l’équipe du professeur Gabriele du laboratoire Interfaces et Fluides Complexes de la Faculté des Sciences de l’université de Mons (UMons). L’article concerne les recherches actuelles menées sur les événements de déformations de noyaux.

Deux chercheurs de l’UMons, qui ont collaboré avec deux équipes américaines de l’université du Massachusetts et de l’université de Cornell, dressent un état des lieux des connaissances actuelles concernant les mécanismes de déformations de noyaux cellulaires qui peuvent conduire à leur rupture et à l’augmentation de risques de pathologies telles que l’apparition de dystrophies, cardiopathies ou métastases.

Ces recherches dégagent des directions importantes pour les prochains travaux dans ce domaine, a indiqué l’UMons dans un communiqué. L’université montoise indique que le noyau d’une cellule remplit une fonction cruciale en protégeant notre patrimoine génétique, l’ADN, et en permettant son utilisation correcte. Cependant, les noyaux peuvent être largement déformés lors de leur transit dans des endroits exigus ou même comprimés au sein des tissus. Ces déformations mécaniques des noyaux peuvent aller jusqu’à la rupture transitoire de leur enveloppe, ce qui entraîne une détérioration partielle de l’ADN. Ces dommages à l’ADN peuvent avoir pour conséquence un vieillissement accéléré des cellules saines et l’acquisition de propriétés invasives par les cellules tumorales mammaires.

Des travaux récents indiquent que les déformations nucléaires sont un élément clef de la compréhension de nombreuses pathologies comme les dystrophies musculaires, les cardiomyopathies et certains cancers.

Articles recommandés pour vous