RTBFPasser au contenu
Rechercher

Patrimoine

Des chercheurs australiens annoncent avoir retrouvé le navire de James Cook

Une réplique du célèbre navire du capitaine James Cook, l’Endeavour, au musée national maritime en septembre 2018 à Sydney, en Australie

Des chercheurs australiens ont affirmé jeudi avoir retrouvé l’épave du célèbre navire du capitaine James Cook, l’Endeavour, qui avait coulé au large des côtes de l’État américain de Rhode Island il y a plus de deux cent ans.

Leurs partenaires de recherche aux États-Unis ont toutefois qualifié cette annonce de prématurée.

L’Endeavour, sur lequel l’explorateur britannique a effectué un voyage historique vers l’Australie et la Nouvelle-Zélande entre 1768 et 1771, a été sabordé dans le port de Newport pendant la guerre d’indépendance américaine.

"Depuis 1999, nous enquêtons sur plusieurs épaves du XVIIIe siècle dans une zone de deux miles carrés (3,7 kilomètres carrés) où nous pensons que l’Endeavour a coulé", a déclaré Kevin Sumption, directeur du Musée maritime national australien, lors d’une conférence de presse jeudi.

"Sur la base des archives et des preuves archéologiques, je suis convaincu qu’il s’agit de l’Endeavour" a-t-il affirmé.

Mais le Rhode Island Marine Archaeology Project a déclaré qu’il était trop tôt pour tirer cette conclusion.

Dans un communiqué, la directrice exécutive du projet, DK Abbass, a déclaré que cette annonce constituait une "rupture de contrat" et a ajouté que "les conclusions seront fondées sur un processus scientifique approprié et non sur les émotions ou la politique australiennes".

Statue en noir et blanc du Capitaine Cook, Détail de la statue en bronze du Capitaine James Cook, l’explorateur, navigateur et cartographe anglais 1728-1779, par le sculpteur Thomas Woolner 1879 à Hyde Park Sydney Australie.
Statue en noir et blanc du Capitaine Cook, Détail de la statue en bronze du Capitaine James Cook, l’explorateur, navigateur et cartographe anglais 1728-1779, par le sculpteur Thomas Woolner 1879 à Hyde Park Sydney Australie. Getty Images

Un porte-parole du Musée maritime national australien a répondu que Mme Abbass avait "le droit d’avoir sa propre opinion sur la vaste quantité de preuves accumulées".

Le musée estime que cela ne contrevient pas à un quelconque contrat.

L’Endeavour est le navire sur lequel le capitaine Cook a navigué depuis l’Angleterre vers Tahiti puis la Nouvelle-Zélande avant d’atteindre l’Australie en 1770 et de cartographier la côte est du continent.

Lorsqu’il a coulé dans le port de Newport en août 1778, le navire avait été rebaptisé Lord Sandwich et les Britanniques s’en servaient pour détenir des prisonniers de guerre pendant la révolution américaine.

Les Britanniques ont sabordé le navire, ainsi que quatre autres, pour empêcher une flotte française d’entrer dans le port de Newport pour soutenir les Américains.

C’était quelques mois avant la mort de Cook à Hawaï en février 1779.

Après deux siècles au fond du port, seuls environ 15% de l’Endeavour restent intacts, selon le musée maritime national australien.

"L’accent est désormais mis sur ce qui peut être fait pour le protéger et le préserver", a déclaré M. Sumption.

Sur le même sujet

Connaissait-on l’Amérique 150 ans avant Christophe Colomb ?

Patrimoine

Le saviez-vous : Christophe Colomb n’a pas vraiment découvert l’Amérique

Chroniques Culture

Articles recommandés pour vous