Les vacances ne sont pas encore terminées ! Profitez-en pour dévorer ces albums.

Tellement sauvage de Mireille Messier et France Cormier chez D’EUX

Découvrez un secret bien caché

Savez-vous ce que font les animaux lorsque la nuit tombe ? Non ? ! Le papa de cette histoire ne le sait pas non plus… Une famille se rend en forêt pour camper. La nuit tombe… Le fils questionne son papa : " que font les animaux sauvages pendant que nous dormons ? " Le père : " j’imagine qu’ils ne font rien de bien intéressant. " Le papa se trompe ! Non, les ratons laveurs ne trouvent pas que la nuit c’est ennuyant comme la pluie, ils s’amusent à laver le camping. Non, les porcs-épics ne pensent pas que la nuit manque de piquant, ils font des duels de brosse et brosse à dents… Et les mouffettes, les castors, le cerf et les autres, que font-ils lorsque la nuit tombe ? Réponse dans Tellement Sauvage.

 

© Tous droits réservés

Les dialogues de Mireille Messier sont drôles et bourrés de jeux de mots. Les illustrations de France Cormier font écho aux mots et ne mentent pas. En effet, le papa est persuadé de ses propos, pourtant les animaux sont les plus rigolos ! Ce qui est drôle ce que nous connaissons la vérité, car nous voyons ce qui se passe en dehors de la tente et clairement le papa est à côté de la plaque. Il y a donc un décalage entre ce que l’adulte dit et la vérité. Ce qui est certain, c'est que toutes les nuits les animaux font la fête. Un livre à lire dès 3 ans, au camping, dans son lit, partout où vous l’emmènerez pendant l’été.

 

© Tous droits réservés

L’Arrêt de bus, de Nathalie Wyss et Juliette Lagrange chez Kaleidoscope

Une belle amitié entre un homme et un éléphanteau

Monsieur Henry vit à Paris, enfin il vit à l’arrêt de bus Flore. Oui, il réside dans un abribus, il y est depuis tellement longtemps que personne ne fait attention à lui. Il vit au rythme des saisons et des sons : celui du bus, des pas des gens… Jusqu’au jour où quelqu’un s’abrita près de Monsieur Henri. Étrange, cette personne ne prit aucun bus… Monsieur Henri l’observa, cet éléphanteau, oui vous avez bien lu, l’éléphanteau sembla porter une grande peine. La journée se déroula et personne ne le remarqua, pourtant il est si joli que Monsieur Henri ne cessa de l’admirer. Inquiet, il décida d’agir pour retrouver sa famille. Il frappa de porte en porte pour demander de l’aide, mais les réponses furent toujours les mêmes : " ce n’est pas mon problème ! " ou encore " je n’ai pas le temps ". Il tenta de l’emmener au zoo et au cirque, mais l’éléphanteau refusa d’avancer. Finalement, ils retournèrent à l’arrêt de bus et à deux ils profitèrent de la vie. Jusqu’au jour où… La suite est à découvrir dans cet album.

 

© Tous droits réservés

Au cœur du récit de Nathalie Wyss, une belle et improbable amitié entre un vieux Monsieur et un éléphanteau. Alors que le monde autour d’eux ne leur prête pas attention, car plus personne n’a le temps, ces deux amis profitent de la vie. Dans une ville grouillante de monde personne ne s’arrête pour apprendre à se connaître ou même voir ceux qui les entourent. On se sent bien seul, pourtant nos deux héros sortent de leur solitude pour vivre une belle amitié. Juliette Lagrange illustre avec justesse et poésie l’histoire de Nathalie Wyss. On ressent cette population qui n’a pas le temps et au milieu de cette foule, il y a un havre de paix, l’arrêt de bus de Monsieur Henry et de l’éléphanteau. Les dessins sont colorés, ils mélangent l’encre et l’aquarelle. Une histoire à découvrir dès 5 ans, pleine de tendresse, d’espoir et d’amitié.

 

© Tous droits réservés

L’ogre de barbarie de Martine Guillet et Sophie Lebot chez Cipango

Une déclaration d’amour à la lecture et la nature

Ce conte moderne nous fait découvrir la vie d’un prince, Igor. Il est le fils d’un roi et d’une reine et à deux, ils gouvernent le plus vaste pays du monde. La passion du prince Igor, la lecture. Il passe sa vie le nez dans ses bouquins. Un jour un ogre s’installe dans le royaume. Attention, il ne mange pas les enfants, car il est végétarien. Bonne nouvelle, vous vous dites. Malheureusement, ce n’est pas le cas, car il dévore chaque jour une centaine d’arbres. Par sa faute, la forêt diminue de jour en jour. La nouvelle de cette déforestation arriva aux oreilles du prince qui en perdit son sourire. Ses parents inquiets firent appel à de grands spécialistes. Comme c’est un conte moderne, il n’est pas question d’une fée, mais d’un docteur. Pourtant, aucune des solutions apportées ne rendit le sourire à Igor. Pendant que les adultes tentaient de trouver un miracle, le prince prit sa trottinette à la recherche de l’ogre. Il le trouva et ce dernier, lui demanda : " que me veux-tu ? " Igor lui répondit : " je viens te lire des histoires. " Malgré l’aversion de l’ogre pour les histoires, le prince commença sa lecture à voix haute. Ces mots magiques qui ouvrent les portes du pays des contes arrivèrent jusqu’aux oreilles de l’ogre qui arrêta de manger pour écouter ces récits… L’ogre s’arrêtera-t-il de dévorer les arbres ? Le prince Igor va-t-il retrouver son sourire ? Réponse dans cet album.

© Tous droits réservés

Martine Guillet nous offre un conte moderne, écologique et avec une pointe d’humour. Aux oubliettes les ogres mangeurs d’enfants, les fées et les princesses en détresse. Au cœur de cette histoire, une ode à la lecture, aux aventures et une déclaration d’amour à notre planète. Un conte écologique illustré par Sophie Lebot, dont les dessins sont juste magnifiques. Ils illustrent parfaitement les propos de l’autrice et sont bourrés de détails. Un texte et des illustrations poétiques à découvrir dès 6 ans.

© Tous droits réservés

Sur le même sujet

Une amitié entre une princesse et un crapaud, ou celle entre une poule et un petit garçon… Elles sont à découvrir dans ces albums

Sous couverture

Littérature jeunesse : Se faire peur à tous les âges

Sous couverture

Articles recommandés pour vous