RTBFPasser au contenu

Medias

Des albums à petits prix : Le roman s'écrit aussi en bande dessinée

Kiki
13 juin 2020 à 05:402 min
Par schrauwenjacques

Une nouvelle collection chez Casterman : des romans graphiques qui méritent le détour !

quartier lointain
quartier lointain casterman

Quelle définition peut-on donner à ce terme, roman graphique ?... Voilà une excellente question ! On le définit souvent par son nombre de pages dépassant les 50 planches. Mais alors, à ce titre, on devrait par exemple qualifier de roman graphique un album des années 50, " le secret de l’Emir ", qui dépassait les 120 pages. Pendant les années 60, ce terme était surtout utilisé par les penseurs de la bande dessinée ! Et puis vint l’immense Will Eisner qui utilisa ce terme pour un de ses livres, Un contrat avec Dieu. Et ce terme a alors désigné l’utilisation du média du neuvième art pour inventer une nouvelle narration, qui prend son temps pour s’installer, qui a donc besoin de plus de pages, et qui utilise plus les codes du roman que ceux du cinéma. Cela dit, cette expression de roman graphique reste très floue… Et j’ai rencontré quelques auteurs d’œuvres répertoriées ainsi me dire que ce qu’ils faisaient, c’était de la bande dessinée, un point c’est tout !

Au risque de me faire quelques ennemis encore, je dirais que, pour moi, souvent, un roman graphique, c’est un truc bobo mal dessiné et particulièrement nombrilique… Je dis : " souvent " ! Parce qu’il y a des romans graphiques qui sont vraiment des grands moments de bande dessinée ! Et ce sont ceux-là qui sont remis en lumière dans cette collection.

D’abord, l’excellent " Kiki de Montparnasse ", une biographie dessinée par Catel, une dessinatrice dont le style est tout en mouvement, presque en instantanés… Kiki, c’est un modèle des années 20, une femme libre, libérée, qui a côtoyé et servi de muse à Man Ray, comme à Calder ou Utrillo. Une plongée dans l’histoire de l’art du début du vingtième siècle traitée sans tape-à-l’œil…

polina
polina casterman

Et il y a d’autres pépites comme celle-là, et toutes différentes les unes des autres, tant au niveau des thèmes que du dessin ! Jugez-en… Quartier Lointain, un livre pratiquement contemplatif de Taniguchi, le plus essentiel, à mes yeux, de tous les auteurs de mangas.

autoroute du soleil
autoroute du soleil casterman

Polina, de Bastien Vivès, un surdoué du dessin, qui nous raconte une liaison dérangeante entre un professeur de danse et son élève.

piano oriental
piano oriental casterman

L’Autoroute du soleil, aussi, de Baru, un polar politique contemporain qui se déroule dans les milieux nauséabonds d’une extrême-droite qui se cherche une virginité.

blankets
blankets casterman

Il y a aussi le piano oriental de Zeina Abirached, qui nous parle de la musique capable de réconcilier les arts d’orient et d’occident.

Et enfin l’autobiographie de Craig Thompson, Blankets, qui nous prouve que l’art et l’amour, intimement mêlés, sont les meilleures armes contre le fondamentalisme religieux.

Vous le voyez, le choix est varié, et toutes ces rééditions vous permettront de vous balader dans ce que le Roman Graphique peut avoir de meilleur, de plus représentatif.

 

Jacques Schraûwen

Une nouvelle collection à petit prix, chez Casterman : " Le roman s’écrit aussi en bande dessinée "

Articles recommandés pour vous