RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Moteurs Endurance

Des 24 Heures du Mans au goût bien différent dans le camp Toyota : "Dur, dur" pour Pechito Lopez, une "grosse prise de risques" pour Sébastien Buemi

Des 24 Heures du Mans au goût bien différent dans le camp Toyota : "Dur, dur" pour Pechito Lopez, une "grosse prise de risques" pour Sébastien Buemi

24 Heures du Mans

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

13 juin 2022 à 05:05Temps de lecture5 min
Par Cédric Lizin et Christophe Zenko

L’équipe Toyota Gazoo Racing a réussi à remporter pour la cinquième fois consécutive les 24 Heures du Mans ce week-end.

La formation japonaise a une nouvelle fois réussi à terminer aux deux premières places de cette course mythique, mais cela n’a pas été simple de ramener jusqu’à l’arrivée les deux Toyota GR010 - Hybrid, la voiture de référence de la catégorie Hypercar depuis le départ des LMP1 fin 2020.

L'Argentin José Maria Lopez, l’un des trois pilotes de la Toyota #7, a en effet été victime d’un problème du système hybride à un peu plus de huit heures de l’arrivée alors qu’il était en tête de l’épreuve.

Le Suisse Sébastien Buemi et ses coéquipiers de la Toyota #8 en ont profité pour s’emparer de la première place et pour s’envoler vers la victoire, mais l’ancien pilote Toro Rosso en Formule 1, Brendon Hartley et Ryo Hirakawa ont eux aussi vécu quelques mésaventures au cours de ces 24 Heures du Mans...

24H du Mans 2022 : Victoire de la Toyota n°8 (Sébastien Buemi, Brendon Hartley, Ryo Hirakawa)

WEC Saison 2022

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous