RTBFPasser au contenu

Regions Liege

Dépistage du coronavirus: des dizaines de voitures font la file au "labo drive" du CHR de la Citadelle de Liège

Dépistage du coronavirus: des dizaines de voitures font la file au "labo drive" du CHR de la Citadelle de Liège
10 mars 2020 à 14:34 - mise à jour 10 mars 2020 à 14:341 min
Par Anne-Catherine Croufer

Dans les hôpitaux, des mesures supplémentaires sont prises concernant le dépistage du coronavirus. A Liège, au CHR de la Citadelle, une sorte de labo de tests du Covid-19 est installé sur le parking. Il s'agit d'une première en Europe. Les patients ne doivent même plus quitter leur voiture pour se faire dépister.

Les patients restent dans leur voiture, et un prélèvement est effectué.
Les patients restent dans leur voiture, et un prélèvement est effectué. RTBF

Une sorte de "drive-in" du dépistage donc: les patients restent dans leur voiture, et un prélèvement est effectué. A l'arrière d'une des voitures, Laurine, 17 ans, est envoyée par son médecin traitant: "J'ai été en contact avec une personne qui revenait d'Italie, et le docteur m'a prescrit de venir jusqu'ici. J'ai super mal à la tête, je ne me sens pas très bien, on verra bien. Je ne suis pas inquiète" témoigne-t-elle.

Uniquement sur prescription médicale

Le laboratoire se situe au sous-sol. On pourrait se croire dans un parking de grande surface en période de soldes. Le labo est à peine ouvert que des dizaines de voitures font la file. Pour bénéficier du prélèvement, il faut avoir consulté son médecin et avoir une prescription. Ensuite, les échantillons sont envoyés au labo de référence. Dr Jean Louis Pepin, directeur médical du CHR Liège: "C'est la responsabilité du centre de référence de la KUL de décider ou non de réaliser le test. Nous, nous avons la prescription du médecin généraliste, et nous faisons le prélèvement".

Les voitures défilent

Le labo est à peine ouvert que des dizaines de voitures font la file.
Le labo est à peine ouvert que des dizaines de voitures font la file. RTBF

La direction du CHR ne s'attendait pas à autant de monde. Dr Jean-Marc Senterre, médecin hygiéniste au CHR Liège: "Nous sommes ici pour pallier les problèmes d'approvisionnement de matériel des médecins généralistes, tant en termes de protection pour eux-mêmes que de problèmes de kits de prélèvements dont ils ne disposent pas et dont nous ne disposons pas en suffisance que pour leur en donner puisqu'on risque de tomber à court dans les semaines ou les mois qui viennent".

Au total, une soixantaine de personnes ont fait l'objet d'un prélèvement au "labo drive" du CHR de la Citadelle de Liège ce mardi. Quatre-vingts autres ont été refoulées car elles n'avaient pas de prescription de leur médecin généraliste.

Loading...

Liège : un "drive-in" pour dépister le coronavirus

JT 13h

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous