RTBFPasser au contenu

Belgique

Dépenses exorbitantes dans des restaurants à la SNCB: sanctions ou non ?

SNCB : enquête en interne pour des frais de bouche exhorbitants

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

19 juin 2015 à 11:42 - mise à jour 19 juin 2015 à 12:011 min
Par RTBF

Fin mai, le CEO de la SNCB Jo Cornu annonçait qu'un audit externe mené à la demande de la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant sur trois filiales de la SNCB (Eurogare, Eurostation, Euro Immo Star) avait révélé des "anomalies". Notamment des frais généraux "anormalement élevés" remboursés à des collaborateurs. Ces frais portaient notamment sur des frais de restaurant, de boisson et des paiements par carte de crédit.

Réuni ce vendredi, le Conseil d'administration de la SNCB étudie la possibilité de lancer des actions en Justice contre des dirigeants coupables de mauvaise gestion et de dépenses exorbitantes. En effet, près de 500 000 euros en quatre ans auraient été dépensés dans des restaurants, notamment dans le Midi Station, par du personnel d'Eurostation, chargé de la construction des gares.

Les syndicats sont choqués: "Il y a deux mondes ferroviaires, celui d'une élite avec des dépenses somptuaires, et à côté de cela, on demande au personnel d'en faire toujours plus avec moins de moyens", explique au micro de la RTBF Myriam Lerouge, de la CSC Transcom. 

La ministre Galant, de son côté, s'en remet au CA: "Il est souverain, donc c'est à lui de prendre une décision".

Articles recommandés pour vous