Regions

Le Tour de France en 2019 et l'Euro d'athlétisme en 2022 à Bruxelles ?

Départ de la 2e étape du tour de France 2010 : Bruxelles-Spa

© MICHEL KRAKOWSKI - BELGA

26 nov. 2014 à 06:01Temps de lecture2 min
Par Colette Jaspers

En 1969, Eddy Merckx remportait son premier Tour de France. Pour fêter dignement le 50ème anniversaire, la Ville de Bruxelles souhaite un départ à la Grand-Place de l'édition 2019. "Nous avons eu deux contacts officiels avec les dirigeants du Tour de France. Je pense que le dossier évolue", précise Alain Courtois, échevin bruxellois des Sports.

D'aucuns pensent, toutefois, que le départ du Tour 2019 serait donné dans une ville française. Mais Alain Courtois affirme avoir le soutien d'Eddy Merckx, actuellement en voyage à l'étranger. L'échevin estime que la Grand-Place et que Bruxelles, capitale de l'Europe, ont de nombreux atouts : "La première fois que nous avons parlé avec le directeur du Tour, Christian Prudhomme, il voyait un départ donné depuis le balcon de l'hôtel de ville".

L'Euro d’Athlétisme en 2022

"Si la Fédération dépose une candidature pour l'organisation des championnats d'Europe d'athlétisme en 2022, la Ville de Bruxelles soutiendra cette candidature", c'est ce que nous a déclaré l'échevin des sports, Alain Courtois. La compétition aurait lieu, d'après lui, dans le stade Roi Baudouin, voué à disparaître fin 2022, pour laisser place à un stade moderne de 60 000 places, non loin du vieux stade : "Ce sera la grande dernière manifestation dans ce stade. On ne va pas démolir ce stade, sans qu'il y ait un grand moment encore !".

Mais, le vieux stade sera-t-il aux normes pour une grande compétition d'athlétisme en 2022 ? "Pour l'athlétisme on a les infrastructures. Nous sommes en train de refaire le stade d'échauffement Victor Boin. Un championnat d'Europe d'athlétisme ça n'est pas une coupe du monde de Football, les exigences sont quand même moindres. Il n'y a pas de séparation de supporters donc, en terme de sécurité il n'y a pas de problème, c'est familial, la police sait gérer ça ainsi que de nouveaux stewards que l'on va mettre en place", ajoute Alain Courtois.

Quant au Mémorial Van Damme, autre grand-messe de l'athlétisme, il devrait être organisé dans une enceinte de 25 000 places, enceinte qui pourrait aussi servir de centre d'entraînement pour l'athlétisme international. Des projets qui sont toutefois encore loin d'être entérinés par toutes les parties concernées.

Le cdH se dit surpris par l'annonce

Le chef du groupe cdH au parlement bruxellois Benoît Cerexhe a fait part, mardi, de sa "surprise" quant à la volonté affichée selon lui par la Ville de Bruxelles de se porter candidate à l'organisation des Championnats d'Europe d'athlétisme de 2022, alors que le projet de futur stade national ne prévoit pas de piste d'athlétisme.

Pour Benoît Cerexhe, l'organisation de Championnats d'Europe d'Athlétisme suppose un stade de grande capacité capable d'accueillir l'ensemble des compétitions. Or, l'option défendue par la Ville de Bruxelles et la Région reste de construire un stade de football sur le Parking C, sans piste d'athlétisme, et d'abattre le Stade Roi Baudouin. Benoît Cerexhe dit s'interroger sur le lieu où un nouveau stade de grande capacité peut être construit, dès lors que la Région et la Ville ont estimé en leur temps qu'il n'y avait plus de réserves foncières disponibles en Région bruxelloise pour ce type d'infrastructures.

 

CJ, Jean-Claude Hennuy et Belga

 

 

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous