Economie

Deliveroo revoit ses prévisions à la baisse

18 juil. 2022 à 08:39Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Alice Dulczewski

La plate-forme de livraisons de repas, Deliveroo, revoit ses prévisions à la baisse pour cette année, a-t-elle fait savoir lundi. Le public semble moins solliciter les services de l'entreprise britannique en raison de la hausse des prix.

Alors qu'elle envisageait une croissance de la valeur totale des commandes de 15 à 25%, la société devra se contenter d'une hausse comprise entre 4 et 12%. Deliveroo affiche une certaine prudence, après avoir vu progresser la valeur brute des transactions (VBT), unité utilisée par le groupe pour mesurer ses ventes, de 2% au deuxième trimestre sur base annuelle, contre 12% sur les trois premiers mois de l'année. Les prévisions concernant les marges sous-jacentes restent inchangées. 

Au premier semestre, la VBT s'élevait à 3,56 milliards de livres (4,2 milliards d'euros), en hausse de 7% par rapport aux six premiers mois de 2021.

Martin Willems, CSC. Le tribunal du travail a estimé que les coursiers sont des indépendants (Bruxelles, le 08/11/2021)

Deliveroo: le tribunal du travail estime que les coursiers sont des indépendants (Bruxelles, le 08/11/2021)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Procès Deliveroo en France : le tribunal de Paris inflige une amende de 375.000 euros à la plateforme

Economie

Deliveroo, Uber, Takeaway... Le fédéral lance un forum de consultation sur l'économie de plateforme

Articles recommandés pour vous