"Delete Facebook": le cofondateur de WhatsApp (racheté par Facebook) a fait son choix

"Delete Facebook": le cofondateur de WhatsApp (racheté par Facebook) a fait son choix

© JUSTIN SULLIVAN - AFP

21 mars 2018 à 14:21 - mise à jour 21 mars 2018 à 14:21Temps de lecture1 min
Par RTBF

"C'est gratuit (et ça le restera toujours)" : la promesse s'affiche en évidence sur la page d'accueil de Facebook. Le réseau social offre gratuitement ses services à ses utilisateurs. Oui mais, comme dit l'adage : "Quand c'est gratuit, c'est vous le produit."

Car Facebook, comme de nombreux réseaux sociaux, enregistre les données de ses membres et les traque sur la taille. Objectif : revendre ces données à des annonceurs qui pourront proposer des publicités toujours mieux ciblées.

Mais le vent serait-il en train de tourner pour Facebook ? Le réseau au logo bleu est en plein tourmente, depuis que la société Cambridge Analytica a été accusée d'avoir illégalement acquis les données de 50 millions d'utilisateurs. Dans ce contexte, un mouvement qui se répand via le hashtag #DeleteFacebook (#supprimezFacebook) prend de l'ampleur.

Parmi ceux qui ont fait la promesse de quitter le réseau social, on trouve Brian Acton. En 2009, cet ancien ingénieur de Yahoo a fondé avec Jean Koum l'application WhatsApp. Un service revendu en 2014 à... Facebook. "Supprimez-le et oubliez-le. Il est temps de se soucier de la vie privée", ajoute-t-il dans un message publié sur Twitter.

D'autres personnalités comme Mark Hoppus, chanteur et bassiste du groupe Blink 182 ont rejoint le mouvement.

Signalons tout de même que Brian Acton a travaillé pour Facebook avant de se concentrer sur le projet Signal, une application qui permet d'échanger des messages cryptés de bout en bout.

Loading...
Loading...

Polémique sur Facebook et l utilisation de données personnelles au JT du 20/03

Polémique sur Facebook et l utilisation de données personnelles

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Recevez une fois par jour l'essentiel de l'info

Chaque matin vers 10h (du lundi au vendredi), recevez un condensé des principaux titres de la rédaction web de la RTBF. Et en cas d’événement majeur, soyez les premiers informés par nos newsletters flash.

Sur le même sujet