Regions Hainaut

Dégâts des eaux et assurances : les bons réflexes à adopter

Françoise Bronchain, courtière en assurance

© Alexandra Teklak

14 juil. 2021 à 13:54 - mise à jour 18 juil. 2021 à 13:27Temps de lecture2 min
Par Alexandra Teklak

Caves inondées, meubles abîmés, voiries embouées… Vous êtes nombreux à subir les dégâts des fortes pluies qui traversent actuellement notre pays. En cas d’inondations, quels sont les bons réflexes à adopter pour être indemnisé ? Françoise Bronchain, courtière en assurance à Montignies-sur-Sambre dans la région de Charleroi, nous livre ses conseils.

Sauver, contacter, lister : le b.a.-ba

La première chose à faire lorsque son domicile est inondé est de prendre des mesures de sauvegarde pour éviter que la situation n’empire. Couper le gaz et l’électricité, sauver les papiers importants, enlever les objets qui peuvent être préservés…

Ensuite, il faut immédiatement prendre contact avec son assureur afin qu’il puisse constater les dégâts. Une erreur à ne surtout pas commettre : réparer soi-même avant la venue de l’assureur. Certaines réparations urgentes peuvent être réalisées afin de limiter au maximum les dommages. Mais pas question de procéder aux réparations définitives tant que la compagnie d’assurances n’a pas constaté les dégâts et donné son autorisation.

Enfin, il faut réaliser un état de perte, soit une liste dans laquelle tout ce qui a été endommagé doit être répertorié. Il est bon d’y noter le plus d’informations possibles, tels que la marque de l’objet ou son numéro de série. Les photos sont essentielles. Grâce à elles, l’assureur aura une preuve des dégâts et pourra évaluer leur ampleur. Important également : ne surtout pas jeter les objets abîmés.

Prendre des mesures préventives

Avant que ne surviennent les intempéries, il est bon de prendre certaines mesures préventives pour éviter de possibles dégâts. Par exemple, nettoyer ses corniches et ses avaloirs pour que l’eau puisse s’évacuer normalement, rentrer tout ce qui peut s’envoler en cas de grands vents, surélever les chaudières, … Les documents officiels, tels que les factures ou les contrats d’assurance, doivent être conservés à l’abri. Evitez, si possible, la cave ou le rez-de-chaussée.

Quand est-ce que l’assurance intervient ?

La compagnie d’assurances couvre pratiquement tous les dégâts d’eau. Les dommages occasionnés par des catastrophes naturelles ou liés aux canalisations du bâtiment sont bien pris en charge. Il peut arriver que la compagnie ne couvre pas certaines pertes. Par exemple, les dégâts causés suite à une fenêtre ouverte ou à cause de briques poreuses ne sont pas indemnisés.

Les personnes ayant déjà subi des inondations ou habitant dans des zones inondables peuvent être soumises à des clauses plus restreintes.

Pour percevoir les indemnités des compagnies d’assurances, des visites préliminaires sont réalisées pour constater les dégâts. Le courtier, en présence du sinistré, va définir ce qui est sinistré et pour la casse.

Grâce à ce premier rendez-vous, le sinistré pourra également faire réaliser des devis pour préparer au mieux les prochaines rencontres avec le courtier afin d'évaluer les coûts des dégâts.

 

Asssurances et dégâts des eaux : JT 21/06/2021

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous