Défi du groupe SEB à l'obsolescence programmée : réparer votre électroménager durant 10 ans

Défi du groupe SEB à l'obsolescence programmée : réparer votre électroménager durant 10 ans

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

A l'heure de l'obsolescence programmée, le leader du petit électroménager se positionne à contre-courant du "tout à la poubelle". Le groupe SEB propose, pour certaines de ses marques, de les faire réparer durant 10 ans ... un pari audacieux qui a aussi des objectifs commerciaux.  

Cette nouvelle politique s'est déjà fait connaître en France. Le groupe SEB va bientôt lancer sa communication sur le marché belge. "On n'est pas des Pigeons" a eu vent de l'affaire et s'est déplacé là où ça se passe, en France, dans les Vosges à Faucogney. Le "Seb International Service" c'est un immense entrepôt de 15.000 m2 où toutes les pièces détachées des appareils Seb, Calor, Krups, Moulinex, Rowenta et Tefal attendent d'être envoyées vers une soixantaine de pays. Sont stockées là, près de 6 millions de pièces ... certaines vont servir rapidement pour répondre aux demandes de la période de garantie. Mais la moitié environ est stockée pour réparer des appareils pendant une dizaine d'années ... jusqu'en 2026. Stocker,c'est bien mais ce n'est pas suffisant. Dès la conception de ses machines, le groupe augmente aussi leur degré de réparabilté en multipliant le nombre de pièces réparables. Et pour que tout cela fonctionne, il promet que la réparation ne coûtera pas plus de la moitié du prix de l'appareil. A l'heure de l'obsolescence programmée, le groupe investit à moyen et à long terme avec, tout de même, un objectif économique, comme le précise Alain Pautrot, un des vice-présidents du groupe SEB, en charge de la satisfaction du consommateur : "On avait pour un produit en panne, deux ou trois produits qui n'étaient pas en panne et qui malgré tout allaient être changé ... et c'était pour nous le coût de trois produits pour une seule panne. Donc il vaut mieux au final engager une réparation chère - en particulier durant la période de garantie - plutôt que de changer trois produits". La stratégie vise aussi un marketing plus efficace puisque, dans tous les cas, pour le groupe, il vaut mieux un appareil Seb réparé dans votre cuisine plutôt qu'un produit de la concurrence.

Tests à l'improviste

Sur place, en France, nous avons présenté à l'improviste deux appareils en panne : une central vapeur Rowenta de 2008 et aspirateur balai de 2014. Les services techniques du groupe ont rapidement retrouvé les pièces défectueuses et ont même réparé les appareils sur place. un bon point mais, une fois rentré en Belgique, nous avons visité un centre de dépôt Seb pour demander conseil sur le même aspirateur .. on nous a conseillé d'en acheter un neuf parce que la réparation allait coûter trop cher.  Comme quoi, il y a encore du chemin à parcourir, même au sein de la marque.

Le groupe Seb communique sur le sujet mais le consommateur a encore l'habitude d'acheter un nouvel appareil plutôt que de le faire réparer .. une démarche d'ailleurs encouragée par les distributeurs, les magasins d'électroménagers. Il y a donc encore beaucoup de résistances à faire tomber.  

Défi du groupe SEB à l'obsolescence programmée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet