RTBFPasser au contenu
Rechercher

La passion selon...

Découvrez le Psalterion, cet instrument du Xe siècle au son enchanteur, ancêtre du clavecin

King David performing lyre surrounded by musicians
30 mars 2022 à 13:05Temps de lecture2 min
Par Céline Scheen

Connaissez-vous le Psalterion ? Dans sa chronique La passion selon, Céline Scheen vous présente cet instrument à cordes pincées au son enchanteur.

L’origine de l’instrument

Le Psaltérion, qui veut dire harpe en grec, est un instrument de musique à cordes pincées en boyau, en crin ou en métal, tendues et tenues par des chevilles, sur une table d’harmonie plate, souvent trapézoïdale, parfois rectangulaires, triangulaires ou en forme d’ailes. Les cordes sont jouées à vide, l’instrumentiste n’appuyant le doigt sur aucune touche pour produire les différentes notes.

Au départ, il est destiné à accompagner et jouer les psaumes. Par la suite, il devient aussi l’un des instruments des fêtes populaires et des musiciens errants. On le tient parfois suspendu autour du cou, mais le plus souvent posé à plat.

On le joue en pinçant les cordes ou avec un ou deux plectres en corne ou plume d’oie. On peut également frotter les cordes avec un archet, ou les frapper avec deux petits marteaux, en changer les textures pour varier les sons. Dans ce cas, on l’appelle parfois le tympanon. Les cordes vont par paires et sont accordées diatoniquement.

La psalterion apparaît en Europe entre le Xe et le XIIe siècle sous la forme d’une variété de psaltérion médiéval arabe trapézoïdal, le Qanun. Populaire en Europe jusqu’au XVe siècle environ, il adoptera plusieurs formes, notamment la "tête de porc" caractéristique, c’est-à-dire avec deux côtés incurvés.

Il donnera naissance au clavecin, qui n’est finalement rien d’autre qu’un grand Psaltérion doté d’un mécanisme de clavier pour pincer les cordes.

Castanets and psaltery

Le psalterion et ses cousins

Les Psaltérions encore joués dans la musique traditionnelle européenne comprennent entre autres le Kannel finlandais et ses parents baltes comme le Kannel estonien, carélien, le Kokle letton, le Kankle lituanien et le Gusli russe.

Le Kanun médiéval s’est également diffusé vers l’orient, l’Inde, l’Indonésie, la Chine, etc. Et il occupe encore un rôle important dans la musique des pays arabophones.

Un autre exemple, le psaltérion folklorique mexicain, baptisé "Salterio mexicain", est couramment utilisé dans le folklore pour jouer des valses, polkas, Zapateados et Cumbia, ou pouvant s’adapter à quelques chansons de variété.

Universal History Archive/Universal Images Group via Getty Images

Le Psaltérion était aussi un instrument très populaire en Catalogne au XVIIe et XVIIIe siècle. Certains de ces instruments, conservés dans des musées, possèdent une grande valeur. Ils présentent parfois de luxueuses décorations de thématiques traditionnelles méditerranéennes (scène de chasse, marines, figures végétales…) et une construction très travaillée, propre aux instruments luxueux, appartenant aux classes aisées.

La Passion selon Céline

Le Psaltérion

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Venus et Adonis de John Blow, la première pièce anglaise entièrement chantée

La passion selon...

Articles recommandés pour vous