L'agenda Ciné

Decision to Leave : Vertiges de l'amour

09 août 2022 à 04:00Temps de lecture2 min
Par L'Agenda Ciné

Hae-Joon est un officier de police judiciaire des plus méticuleux et des plus scrupuleux, connu pour son intégrité et son acharnement à résoudre les affaires dont il a la charge.

Insomniaque, il trompe ses nuits sans sommeil en planque, à surveiller des personnes prises au hasard.

Côté vie sentimentale, il est marié depuis quelques années à la belle Jung-an, une mathématicienne fondue de statistiques travaillant loin de Busan. Raison pour laquelle, ils vivent séparés et ne se voient que les week-ends.    

Alors que Hae-Joon se faisait la réflexion avec son collègue que ces derniers temps les crimes se faisaient rares, un alpiniste retrouvé mort au pied d’un python rocheux va venir secouer la vie morne et routinière de notre policier.

Accident ?  Suicide ? Meurtre ? L’enquête qui commence le conduit à rencontrer la femme de la victime, Song Sore, une immigrée d’origine chinoise. Si cette aide-soignante – " une des meilleures " selon sa patronne - a un solide alibi et s’avère avoir le vertige, son attitude intrigante et son passé tumultueux en font la suspecte numéro 1.

Toujours aussi intransigeant et professionnel Hae-Joon va devoir composer avec cette irrésistible attirance éprouvée pour la jeune femme dès leur première rencontre...

Copyright Bac Films

Sous la glace le feu

Rien que de très classique dans ce jeu du chat et de la souris entre un enquêteur revenu de tout et une femme fatale, vu tant de fois au cinéma et qui a tout de l’hommage à Vertigo d’Alfred Hitchcock. Sauf que c’est Park Chan-wook (Old boy, Stoker, Mademoiselle…), réputé pour son sens de l’esthétique et de la mise en scène, qui tient la caméra.

Nous voici donc embarqués dans une histoire où le suspens n’est pas forcément là où on l’imagine. Car c’est moins la résolution de l’enquête que ce qui se joue entre le traqueur et la traquée qui tient en haleine. À la manière d’un labyrinthe mental, le réalisateur coréen nous raconte avec force trouvailles visuelles, mélange de temporalités, ellipses… l’obsession et le désir vertigineux de Hae-Joon pour cette belle et troublante étrangère. Et si notre policier fera preuve de sa méticulosité et de sa ténacité coutumière dans son enquête, ce sera pour mieux multiplier les occasions d’être en compagnie de la très (et à jamais) énigmatique Song Sore dont il est tombé éperdument amoureux. Une enquête finalement inaboutie, qu’il finira par clôturer, et qui ressurgira à sa façon 13 mois plus tard…  

Faux polar, mais vraie histoire d’amour. Formidable portrait de femme déjouant les clichés habituels de la femme fatale. Histoire d’amour totalement chaste, mais d’une charge érotique confondante. Film au romantisme noir parsemé d’éclats d’humour… le style inimitable de Park Chan-wook, sa mise en scène virtuose et l’interprétation de Tang Wei (Lust Caution, Hacker) et de  Park Hae-il (The Host) font de Decision to leave, Prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes, un incontournable de votre été !   

Articles recommandés pour vous