RTBFPasser au contenu

Diables Rouges

Décisif, tranchant, costaud et essentiel : On a retrouvé Captain Kompany

Loading...
26 févr. 2018 à 15:29 - mise à jour 26 févr. 2018 à 15:291 min
Par Grégoire Mahieu

Manchester City a remporté ce dimanche la League Cup en dominant Arsenal (3-0) grâce notamment à une brillante seconde période. Ce succès a permis à Vincent Kompany de retrouver la lumière et de prouver qu’il avait encore le niveau pour être considéré comme l’un des meilleurs défenseurs centraux du monde. Avec un leadership habituel, une activité débordante, une précision (quasi) sans faille, une solidité des grands jours et un but rageur, Captain Kompany a mené 'ses' Skyblues vers un premier trophée cette saison.

A nouveau gêné par d’innombrables blessures, le Diable Rouge connaît une nouvelle saison tronquée. Utilisé avec parcimonie par Pep Guardiola lorsqu’il est disponible, Kompany conserve toutefois une excellente cote auprès de son coach catalan.

Sur ses 13 matches joués, l’ancien Anderlechtois a notamment disputé en intégralité le derby mancunien à Old Trafford (victoire 1-2), le huitième de finale aller de Champions League contre Bâle (victoire 0-4) et donc ce duel en finale d’EFL. C’est dire son importance aux yeux de son entraîneur.

Ce dimanche, Kompany a été étincelant. Présent et hyper-actif de bout en bout, deuxième buteur des Cityzens en déviant astucieusement un tir de Gündogan, il a tout simplement été élu 'Homme du match'. Ses statistiques parlent d’elles-mêmes : 45 passes, 91% de passes réussies (sur 45 tentées), 3 tirs et 1 but. Du grand art !

Certes, ses 'éternels' pépins physiques imposent toujours une extrême prudence mais cette dernière prestation aboutie donne (encore une fois) envie de rêver : et si Vincent Kompany était à son top niveau dans moins de quatre mois ?!

L’espoir fait vivre !

Loading...

Articles recommandés pour vous