RTBFPasser au contenu

Le moment musical

Décès du baryton Rolando Panerai, l'un des partenaires de scène les plus réguliers de Maria Callas

Décès du baryton Rolando Panerai, l'un des partenaires de scène les plus réguliers de Maria Callas
24 oct. 2019 à 09:01 - mise à jour 24 oct. 2019 à 09:011 min
Par L'équipe Musiq3

Le baryton italien Rolando Panerai est décédé ce mercredi 23 octobre 2019 à l’âge de 95 ans. Camille De Rijck revient sur la carrière et la personnalité de cet artiste.

Rolando Panerai est probablement un des plus grands barytons des années 50, 60, 70 et qui a été l’un des partenaires de scène les plus réguliers de Maria Callas. C’est vrai que lorsque l’on réfléchit à La Callas, on lui associe instantanément le chef d’orchestre Georges Prêtre, aussi le ténor Giuseppe Di Stefano qui a été son partenaire de scène mais quand on cherche la troisième roue du carrosse, à savoir le baryton, qui se produisait régulièrement avec elle, on pense à deux noms : Tito Gobbi dans paradoxalement le rôle le plus cruel et le rôle le plus sympathique vu qu’il a été à la fois l’horrible baron Scarpia mais aussi Figaro à ses côtés, et puis Rolando Panerai qui lui occupait plutôt le rôle de grand baryton verdien avec cette belle voix ample, viril, avec ce petit vibrato serré qui était très caractéristique de sa voix et des aigus reconnaissables entre tous qui filaient, comme disait Edith Piaf, comme des boulets de canon.

Rolando Panerai se distingue aussi par la longueur de sa carrière, vu qu’il disparaît ce 23 octobre 2019, à 95 ans, à Florence, et il avait quitté les scènes plus ou moins au début des années 2000, pour quelqu’un qui avait commencé à chanter en 1947… L’un des choses spectaculaires avec Rolando Panerai est qu’il a arrêté de chanter peu après une Traviata qu’il avait donnée Live pour les écrans de la télévision française dans une des productions d’Andrea Andermann qui avait l’idée de filmer les opéras en direct à la télévision précisément dans les lieux où ils étaient censés se dérouler. Il avait donc tourné une Traviata, qui était filmée en direct et qui passait dans les rues de Paris, des salons parisiens.

Rolando Panerai aura eu une longue et belle vie, une carrière tout à fait exemplaire et à qui on avait demandé en interview, peu avant sa mort, pourquoi il n’avait jamais interprété le rôle de Don Giovanni sur scène, sa réponse avait été cocasse… Il avait répondu, lui était plutôt un bel homme élancé : je ne m’imagine à aucun moment porter des collants.

Camille De Rijck

Articles recommandés pour vous