Justice

Décès de Gino aux Pays-Bas : le suspect passe aux aveux pour l’enlèvement et la mort de l’enfant de neuf ans

Une photo montre des bougies et des fleurs déposées devant la maison où le corps de Gino, 9 ans, a été retrouvé après avoir disparu d’un terrain de jeu à Kekrade trois jours auparavant, à Geleen, le 5 juin 2022.

© © Tous droits réservés

Un homme soupçonné d’avoir enlevé et tué le petit Gino, âgé de neuf ans, dans le sud-est des Pays-Bas, est passé aux aveux, ont rapporté jeudi les médias néerlandais.

Donny M., 22 ans, a avoué, lors d’un interrogatoire de police, être impliqué dans l’enlèvement et la mort du petit Gino. Selon la télévision régionale L1, l’ADN de l’homme a également été retrouvé sur la trottinette du garçon.

 

Le suspect comparaîtra devant le tribunal le 14 septembre. Il est accusé d’assassinat, d’enlèvement et de possession de pornographie infantile.

Gino avait disparu le 1er juin à Kerkrade dans la province néerlandaise du Limbourg, près de la frontière allemande, où il séjournait depuis deux semaines avec sa sœur de 32 ans parce que sa mère était malade. Le corps de l’enfant avait été retrouvé trois jours plus tard à Geleen.

Sur le même sujet

Le suspect du meurtre du petit Gino aussi soupçonné de diffusion de pédopornographie

Monde Europe

Décès de Gino aux Pays-Bas : la détention du suspect prolongée de deux semaines

Monde Europe

Articles recommandés pour vous