RTBFPasser au contenu

Musique - Accueil

Décès de Gérard Mortier - La Monnaie perd "une référence"

Décès de Gérard Mortier - La Monnaie perd "une référence"
09 mars 2014 à 15:591 min
Par Belga News

"Si notre maison occupe aujourd'hui une place de premier rang dans le paysage lyrique européen, c'est dans une large mesure grâce à lui", considère l'équipe de La Monnaie. "Sa vision de l'opéra est restée, après son départ, une source d'inspiration pour ses successeurs".

Durant ses années à La Monnaie (1981-1992), Gérard Mortier "a montré au monde entier, depuis Bruxelles, qu'une maison d'opéra dynamique, portée par une vision, pouvait, malgré des moyens limités, donner le ton en Europe". La Monnaie perd en Gérard Mortier "un de ses grands directeurs, mais aussi une référence et un ami irremplaçable, dont la vision continuera de la guider longtemps après sa mort". Un registre de condoléances sera installé dès mardi dans le hall du bâtiment.

 

"Son esprit est immortel"

 

Peter de Caluwe a appris le décès de Gérard Mortier dimanche auprès de l'assistant de ce dernier au 'Teatro Real' de Madrid. "Nous savions que son état empirait, parce que son cancer était très agressif", a déclaré le directeur de La Monnaie. "Mais son esprit est immortel. L'énergie qu'il a transmise à tant de personnes continuera d'habiter chacun de nous. Il a été une grande source d'inspiration, et cette flamme ne s'éteindra jamais."

Gérard Mortier a notamment été actif au Théâtre de la Monnaie de 1981 à 1992. Dès mardi, un registre de condoléances sera installé dans le hall d'entrée du bâtiment, accessible au public. Les représentations de la nouvelle création "Au monde", de Philippe Boesmans, seront dédiées à cette grande figure de l'opéra et La Monnaie prévoit d'organiser dès la fin du mois ou le début du mois prochain un hommage à son ancien directeur.

 

Belga

Articles recommandés pour vous