RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Décès de deux ouvriers à Watermael-Boitsfort: le chantier soumis à des conditions strictes

17 juin 2022 à 14:08Temps de lecture1 min
Par Belga
L'auditorat du travail de Bruxelles a posé des conditions strictes à la réouverture du chantier à Watermael-Boitsfort sur lequel deux ouvriers sont décédés le 13 juin, a-t-il communiqué vendredi. L'une des conditions est la constitution, par la société Hooyberghs, gestionnaire du chantier, d'une garantie de 500.000 euros.

"Les activités sur le chantier pourront reprendre lorsque toutes les conditions auront été remplies, notamment le paiement de la garantie. L'auditorat tient à rappeler qu'il est essentiel que la sécurité des travailleurs soit au cœur des préoccupations des sociétés actives, à un titre ou à un autre, sur les chantiers", a déclaré l'auditorat du travail de Bruxelles.

"Il tient également à rappeler qu'il applique une politique de tolérance zéro en matière de sécurité. Les intervenants qui ne prêtent pas l'attention voulue à la sécurité doivent s'attendre à des interdictions de chantier et à des mises sous scellés. De même, si les éléments du dossier le justifient, ces mêmes intervenants doivent s'attendre à des poursuites correctionnelles", a averti l'autorité judiciaire.

Le 13 juin dernier, vers 10h45, un accident s'est produit sur un chantier, boulevard du Souverain à Watermael-Boitsfort. Deux ouvriers sont décédés dans des circonstances qui restent à déterminer. Selon les premiers éléments rapportés, une dalle de béton se serait écroulée sur eux. L'auditorat du travail devra déterminer si des responsabilités sont à imputer aux gestionnaires du chantier.

Articles recommandés pour vous