Football

Débriefing de la sélection des Diables : Martinez en toute logique et... très peu de déçus

© Tous droits réservés

17 mai 2021 à 12:13Temps de lecture2 min
Par Lancelot Meulewaeter
Loading...

Roberto Martinez a annoncé sa sélection de 26 joueurs pour l'EURO 2020. Une sélection logique, que le sélectionneur fédéral a détaillé en profondeur. Le Catalan a fait le choix de l'expérience plutôt que celui de la forme à l'instant T et a été jusqu'au bout de son idée. Nous avons débriefé cette sélection avec Benjamin Deceuninck et les abonnés du compte Instagram RTBF Sport.

 

Qui sont les heureux ?

Parmi les joueurs qui sont les grands gagnants de cette sélection de Roberto Martinez, un nom revient à l'esprit : Hans Vanaken. A 28 ans, le double Soulier d'or disputera son premier tournoi international, après avoir découvert la sélection pour la première fois en septembre 2018. "Il a un profil qui peut en faire un suppléant de Tielemans ou de De Bruyne," dit Deceuninck. "Mais c'est un joueur qui ne va quasiment pas jouer pendant l'Euro. Peut-être que Martinez se dit qu'avec un profil comme celui de Vanaken, il aura quelqu'un qui ne lui causera pas de problèmes."

Trossard, Doku, Castagne, Praet et Sels disputeront leur premier tournoi avec les Diables et pour les quatre premiers, ce n'est même pas une surprise. "Trossard a décroché sa sélection sur le terrain en remplaçant Hazard lorsqu'il a fallu le faire. Doku a ce petit quelque chose d'unique qui fait qu'il peut faire la différence. Castagne est le joueur qui a le plus joué parmi ceux qui n'étaient pas en Russie." Matz Sels, de son côté, doit sa sélection à la blessure de Koen Casteels, qui va se faire opérer cet été.

Qui sont les déçus ?

Du côté des déçus, un nom vient directement à l'esprit : Divock Origi. Il n'est même pas repris parmi les réservistes. "Qu'il est loin le temps où il était la surprise de Marc Wilmots pour la sélection au Brésil", se souvient Deceuninck. "Cette saison, il n'a qu'un but à son actif, inscrit en League Cup. C'est beaucoup trop peu. Il a disparu des terrains de Liverpool depuis février et il paie encore sans doute sa mauvaise mi-temps à Saint-Marin, lorsque lui et Januzaj avaient été désignés par Roberto Martinez comme fautifs. Ce qui est surprenant c'est que... ce n'est même pas une surprise qu'il ne soit pas repris." 

Pour Marouane Fellaini, la donne semble clair : Roberto Martinez ne compte plus sur lui chez les Diables. 3 ans sans porter la vareuse nationale, c'est manifestement trop pour le sélectionneur. "Marouane Fellaini a été d'une grande utilité pour les Diables Rouges : rappelez-vous 2014 contre l'Algérie ou 2018 contre le Japon. Mais si la Belgique est en difficulté et ne trouve pas la solution par le jeu, il y aura toujours la cartouche Christian Benteke. Sa domination dans les airs dans un championnat comme la Premier League en dit long et si de bons centres arrivent, cela pourrait faire très mal."

Alexis Saelemaekers, plébiscité par les lecteurs du site internet RTBF Sport, fait finalement partie de la liste des réservistes : "le problème est peut-être qu'il joue désormais dans un rôle de soutien d'attaque plutôt que d'ailier complet, comme il l'a fait à un moment à Anderlecht. Martinez a privilégié Chadli dans un souci de gestion de groupe, comme il a été important en 2018."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous