Tipik - Pop Culture

Deadpool : 5 anecdotes étonnantes pour patienter jusqu'au 3e volet

© Tous droits réservés

C’est officiel, l’univers du héros de comics Deadpool aura bien droit à un 3e volet au cinéma! Pour vous sustenter d’ici la sortie du film, on vous a compilé quelques unes des meilleures anecdotes autour de ces productions made in Hollywood.

Les fans de l’humour pourri de Wade Wilson peuvent se réjouir depuis quelques jours: Deadpool 3 arrive! Avec quelques changements mineurs au casting - dont la disparition de T.J. Miller et l’arrivée de Hugh Jackman - le film devrait à nouveau ravir tous les aficionados de l’anti-héros venu des comics. Mais patience car le film ne débarquera pas avant septembre 2024 dans les salles! En attendant, voici déjà quelques anecdotes à connaître pour briller en société:

 

Avec Reynolds dans le rôle de Wade Wilson, la boucle est bouclée

Ryan Reynolds endosse depuis 2016 le costume de Deadpool, et a longtemps fait des pieds et des mains pour que ça soit le cas. Et si cette envie était si marquée, c’est tout simplement parce que dans l’un des comics, Deadpool évoque le nom de Ryan Reynolds quand on lui demande à quoi il ressemble. Pour lui, il serait un mélange entre l’acteur canadien et un shar-peï (une race de chien, ndlr). Il était donc important pour l'acteur de boucler la boucle, évidemment !

Les fans du personnage sont en grande partie responsables de la sortie du film

Alors que le film n’était qu’à l’état de projet, les fans ont, sans le vouloir, précipité sa sortie. En effet, il existait une scène "test", qui avait été tournée pour voir ce que donnerait l’adaptation du personnage à l’écran, et par un malencontreux hasard, cette scène s’est retrouvée sur internet. Les fans ont directement été conquis par les quelques images, l'ont dit haut et fort sur la toile et c'est ce qui a convaincu la production dans sa décision de faire le film.

Un total carton au box office, malgré de gros risques pris au départ

Deadpool 1 est ce qu’on peut appeler,  toutes proportions gardées, un film "petit budget" pour le genre de public qu’il vise et le type de production qu’il représente. En effet, il n’a nécessité "que 58 millions" pour être produit. Ce qui représente malgré tout une somme conséquente quand on sait que le film a été privé d’une partie du public - les moins de 17 ans - en raison des scènes violentes qu’il allait contenir afin de correspondre aux comics originaux. Cela n’a pas empêché ce premier volet d’atteindre les 783 millions de dollars de recettes mondiales. Le succès a d’ailleurs été immédiat puisqu’il a réalisé le meilleur démarrage d’un film produit par la Fox, devançant ainsi le 3e volet de Star Wars.

Meilleur démarrage signifie parfois piratage

En 2016, Deadpool faisait donc une entrée fracassante au box-office, pour le plus grand bonheur de la Fox. Mais face à ce succès, il y a un revers de la médaille: les films qui cartonnent dès leur sortie en salles finissent par être très piratés. Deadpool n'a pas échappé à la règle et a d'ailleurs été le film le plus piraté de l'année 2016. Cela n'a peut-être pas contribué aux recettes des studios de production mais aura eu le mérite de faire rentrer le film dans le monde sélect de la culture populaire. 

Wade Wilson était trop complexe à mettre en scène, alors ils ont lissé le personnage

Les fans du comics le savent: Deadpool a une personnalité atypique, sans cesse tiraillée entre diverses pensées qui, dans les BD, se manifestent au travers de phylactères et cases représentant tour à tour les différentes réactions du personnage. Mais ces attitudes quelque peu schizophréniques sont plus compliquées à jouer au cinéma, raison pour laquelle la production a choisi de lisser la personnalité de Wade Wilson, qui reste malgré tout bien déjanté et somme toute fidèle au personnage initial. Le héros transposé au cinéma n'hésite d'ailleurs pas à jouer avec les contours et franchit régulièrement ce qu'on appelle le quatrième mur au cinéma, en interpellant directement le spectateur. Ce qui le rend encore plus accessible et attachant aux yeux du public.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous