Coupe du Monde 2022

De remplaçant en D2 néerlandaise à titulaire au Mondial en 18 mois, le parcours dingue d’Andries Noppert, le gardien des Pays-Bas

Andries Noppert a réalisé une belle prestation pour sa première sous le maillot oranje.

© AFP

21 nov. 2022 à 18:44Temps de lecture2 min
Par Raphaël Deby

Le football nous offre souvent de très belles histoires, la Coupe du monde aussi. Cette année, le Néerlandais Andries Noppert a eu la chance d’être titulaire en mondovision seulement dix-huit mois après avoir été remplaçant en deuxième division néerlandaise. Retour sur le parcours d’un joueur pas comme les autres.

Appelé pour la première fois par Louis Van Gaal en septembre pour la Ligue des nations, le gardien a vécu sa première titularisation avec la sélection oranje ce lundi face au Sénégal lors de la Coupe du monde. Pourtant, c’était loin d’être une évidence quand on sait d’où il vient.

Le banc, toujours le banc

Formé à Heerenveen, Noppert comprend qu’il n’y recevra pas sa chance chez les professionnels et part du côté de Breda. Faute de temps de jeu, il part alors à Foggia, en Serie B. Après seulement cinq matches disputés dans l’antichambre italienne, il retourne alors au pays dans le club de Dordrecht où il signe pour une saison. Une grave blessure lui permet de ne disputer que deux rencontres. Le club ne le prolonge pas, laissant Noppert sans club.

Après six mois sans club, il obtient finalement un essai dans le club de Go Ahead Eagles qui l’accueille en étant très clair avec lui : il sera deuxième gardien. Comme prévu, il ne joue pas la moindre minute mais son aventure bascule tout de même. Monté en Eredivisie, son club perd son gardien numéro 1. S’il en signe un nouveau, celui-ci ne reste que six mois. Sans argent, GAE se retrouve donc à devoir placer Noppert comme gardien titulaire. Et ça paie. Ses prestations de haute volée le placent parmi les gardiens les plus efficaces de l’Eredivisie. Il fait l’unanimité.

De retour à Heerenveen

Grâce à ses belles prestations, Noppert donne envie à la direction de GAE de la prolonger mais le club perd son coach, Kees van Wonderen, qui file à Heerenveen. Tout content de son ancien gardien, le coach emmène Noppert dans ses bagages dans le nord du pays. Dans son club formateur, le gardien de 2m03 continue sur sa lancée et attire le regard du staff de Louis Van Gaal.

Le sélectionneur néerlandais a finalement été convaincu par les prestations du géant, ce qui n’était pas du tout le cas des autres candidats pour défendre les perches des Oranje. En septembre, après l’avoir sélectionné pour la première fois, Van Gaal avait répondu, non sans ironie, concernant la présence de Noppert dans l’équipe : "Je l’ai sélectionné pour arrêter des ballons. C’est un gardien de but, et son rôle c’est d’arrêter des ballons."

Face au Sénégal, pour l’ouverture de la Coupe du monde, Noppert a, cette fois, eu droit à une titularisation, une première pour lui, donc. Deuxième joueur néerlandais à faire ses débuts en Coupe du monde avec la sélection, il n’a pas déçu. Un début "spécial" selon le principal intéressé qui s’est notamment montré décisif sur une belle frappe de Pape Gueye. Avec une victoire et une clean-sheet pour sa première sous le maillot de l’équipe nationale, Noppert a défié toutes les prédictions le concernant, même les plus optimistes. Et dire que sa famille lui avait conseillé de prendre sa retraite.

Coupe du Monde 2022

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous