RTBFPasser au contenu

Mobilité et transports

De plus en plus de travailleurs combinent voiture et vélo pour se rendre au travail

Mobilité : le succès croissant du vélo

JT 19h30

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le groupe d’accompagnement des services de ressources humaines Acerta publie aujourd’hui les résultats de son grand baromètre mobilité pour l’année 2018. Deux tendances à la hausse : les Belges combinent de plus en plus la voiture et un autre moyen de transport, que ce soit le vélo ou les transports en commun. La voiture reste évidemment le premier moyen de transport domicile-travail, et l’utilisation de la voiture de société stagne.

Ce n’est pas nécessairement de ce côté qu’on attendait une étude sur la mobilité, mais l’étude du groupe de services de ressources humaines Acerta offre tout de même son lot d’enseignements sur la façon dont les travailleurs belges se déplacent entre leur lieu de domicile et celui de leur travail. Pour ce baromètre sur les déplacements des travailleurs, Acerta a repris les données salariales des travailleurs de 40.000 employeurs issus du secteur privé. Parmi ces employeurs, on retrouve de tout : des PME aux plus grosses entreprises. 

11,1% de travailleurs combinent vélo et voiture pour se rendre au travail

C’est la principale nouveauté qui ressort de ce baromètre de la mobilité pour 2018 : une personne sur 10 utilise plusieurs moyens de transport pour ses déplacements domicile-travail. Si la voiture reste bien le premier moyen de transport avec 65% d’utilisateurs, en légère baisse de 2,5% par rapport à 2017, les travailleurs sont de plus en plus enclins à combiner la voiture avec un autre moyen de transport. Le plus souvent, il s’agit du vélo, avec 11,1% des travailleurs. La combinaison entre voiture et transport et commun ne concerne que 0,57%, et la combinaison entre le vélo et les transports en commun concerne 0,94% de cette même population. Pour Benoit Caufriez, directeur d’Acerta, "(…) il y a une réflexion que se font les gens face à cette situation d’embouteillage permanent".

Côté mobilité douce, l’utilisation du vélo et des transports en commun comme unique moyen de transport augmente dans les deux cas. 26,37% de la population active belge enfourche son deux roue chaque jour pour aller au travail et 8% de celle-ci utilise les transports en commun de manière régulière soit une évolution, respectivement, de 8,9% et 7,8%.

La voiture de société en stagnation

Autre élément qui ressort de cette étude : l’utilisation de la voiture de société stagne aux alentours des 19% d’utilisateurs parmi les travailleurs en Belgique. Dans le détail, ils étaient 19,5% en 2017 pour 19,6 l’année dernière. Un chiffre inchangé qui s’explique par "la création d’emploi qui ne nécessitent plus de véhicule de société" mais aussi par la négociation "d’autres avantages" en lieu et place de celui de la voiture de société, selon Benoit Caufriez. Le directeur d'Acerta explique également qu'il y a eu au niveau du gouvernement, "une tendance à faciliter le choix pour le travailleurs en terme de mobilité".

Articles recommandés pour vous