RTBFPasser au contenu
Rechercher

Economie

De plus en plus d'offres mobiles convergentes sur le marché belge des télécoms

09 juin 2022 à 14:49Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Anthony Roberfroid

Les offres groupées ou dites "convergentes" sur le marché mobile ne cessent de gagner en popularité, selon le rapport annuel 2021 sur le marché des communications électroniques de l'Institut belge des postes et de télécommunications (IBPT) publié jeudi. Leurs ventes ont en effet progressé de 16,3% en un an. Grâce à l'intégration de l'opérateur virtuel Mobile Vikings, Proximus renforce par ailleurs sa position de leader sur le marché mobile, devant Orange et Telenet (Base).

Les consommateurs sont donc de plus en plus nombreux à délaisser les abonnements mobiles séparés et à opter pour l'achat de services mobiles dans le cadre d'une offre groupée. La part du chiffre d'affaires des services convergents dans le chiffre d'affaires total de la vente de services facturés aux clients (hors équipements) est dès lors passée de 24% en 2020 à 43% en 2021.

En conséquence, le chiffre d'affaires de détail sur le marché résidentiel a, lui, atteint 4,96 milliards d'euros (+1,2%) et les revenus moyens par client sur ce segment dépassent ceux des offres groupées non convergentes (80,8 euros/mois contre 56,6 euros).

Le nombre total de cartes SIM de données a augmenté de 4,7% l'année dernière (à 10,82 millions) et celles-ci traitent également de plus en plus de données mobiles (une moyenne de 4,8 Go par mois).

A noter par ailleurs que Proximus a renforcé sa position de leader sur le marché mobile, notamment en raison de l'intégration de Mobile Vikings. Les parts de marché d'Orange, 2e opérateur mobile du pays, et Telenet (Base), 3e, sont, elles, restées quasiment stable en 2021.

 

Sur le même sujet

La Belgique reste chère pour les télécoms, mais la situation s'améliore selon l'IBPT

Economie

Les opérateurs privés dénoncent la limitation annoncée de la publicité des jeux de hasard

Belgique

Articles recommandés pour vous