RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tour de France

De la tristesse à la joie… en 24 heures : la semaine complètement folle de Bruno Armirail

Bruno Armirail, champion de France du chrono.
24 juin 2022 à 14:28Temps de lecture1 min
Par Antoine Hick

La vie de sportif de haut niveau est un éternel recommencement. Une montagne russe géante où les joies et les déceptions peuvent se succéder à une vitesse parfois frénétique. Demandez plutôt à Bruno Armirail ce qu’il en pense.

Plus tôt dans la semaine, l’homme à tout faire de la formation Groupama-FDJ avait eu la mauvaise surprise de voir son nom évincé de la liste des 8 coureurs qui participera au prochain Tour de France. Un camouflet énorme pour ce coéquipier modèle qui réalisait, de surcroît, une très bonne saison jusque-là.

Mais malheureusement pour lui, la stratégie collective articulée autour de Thibaut Pinot et David Gaudu, a finalement eu raison de sa présence. Une déception que le Français a d’ailleurs eu du mal à digérer.

Et puis, la délivrance…

Sauf que 24 heures plus tard, Armirail s’est présenté, le couteau entre les dents, sur la ligne du départ des championnats de France de chrono. Peut-être galvanisé par sa non-sélection, il s’est surmené pour finalement franchir la ligne avec le meilleur chrono et s’offrir un prestigieux titre de champion de France du contre-la-montre, un an à peine après sa 2e place (et sa 3e en 2020).

En larmes après l’arrivée, il a évidemment été interrogé sur son état d’esprit après cette semaine rocambolesque. Sans surprise, la médaille d’or n’est venu qu’atténuer légèrement la déception perçue quelques heures plus tôt : "J’apprécie ce moment mais la déception est toujours là…" confiait-il.

La preuve, s’il en fallait une de plus, qu’en sport, tout peut parfois aller très vite.

Loading...

Articles recommandés pour vous