RTBFPasser au contenu

De La Suite Dans les Idées part à la recherche de l'authentique: brasserie, œufs ou brocantes

De La Suite Dans les Idées
02 sept. 2020 à 13:021 min
Par Léa Chollet

Copains comme cochons, Pierre et Yves sont amis à la vie et brassent “ensemble l'authentique”. Comme Bill Gates qui commença dans son garage, nos deux amis ont animé leur volonté d’une bière “bien de chez eux” au fond d’un atelier avec une casserole et un seau en plastique. Ils gagnent en notoriété et décident en janvier de se lancer en rachetant une ancienne brasserie. C'est dans la ville d’Amay que naît la Brasserie des Plaines-Meuse .  Une fois de plus Coronavirus en décide autrement et la brasserie se retrouve à vivre 3 mois extrêmement difficiles. Pierre est infirmier, Yves est grossiste de boissons, et tous deux partagent leur temps entre leur profession, leur brasserie et leur famille. Pour s’en sortir, ils se doivent de produire plus et pour produire plus il faut aussi une nouvelle cuve, et encore distribuer leurs produits. Sara De Paduwa est partie à leur rencontre, la tête pleine d’idées et bien accompagnée, ses solutions les aideront-ils à reprendre la main sur leur brasserie tout en gardant une vie de famille ? Sara a aussi proposé à Pierre et Yves un crowdfunding pour qu'ils puissent financer leur cuve : "Une nouvelle cuve d'ébullition pour la Brasserie des Plaines-Meuse"

 

La semaine passée David Jeanmotte apprenait à pêcher, aujourd’hui notre animateur part à la rencontre de Dominique et Henri. Jusqu’en 2016, tous deux étaient producteurs laitiers, mais après la crise du lait, ils ont décidé de changer de secteur et d’acheter des poules et des poulaillers mobiles. C’est ainsi que “L’Œuf du Pré-Maca” voit le jour. Ces poulaillers mobiles sont une vraie révolution pour Dominique et elle tient à ce que ses poules vivent dans les meilleures conditions pour produire des œufs de qualité. Grâce à ce système, les poules peuvent chaque semaine changer d’endroit et bénéficier d’herbe fraîche. Dominique tient aussi à ce que ses poules produisent des œufs riches en Oméga 3, et pour cela, elle leur fournit un mélange adapté de graines. Durant le confinement, Dominique et son mari Henri ont augmenté leur production pour subvenir aux besoins croissants de leur clientèle. Mais une fois terminé, les demandes ont énormément baissé. Ils se sont donc retrouvés avec une commande en cours pour un troisième poulailler mobile et 1000 œufs en trop chaque semaine. David vient à eux les bras chargés de surprises pour leur redonner espoir,  les solutions durables de David leur seront-elles suffisants ? 

 

Notre équipe elle, est partie rencontré Annick et son mari Bruno brocanteurs professionnels depuis 25 ans. Avec d’autres “chercheurs de trésors pros” et passionnés, ils se retrouvent dans un lieu dédié à la vente professionnelle: “la brocanterie Antik Market” à Frasnes. Pour pallier les difficultés creusées par la pandémie, Annick et son mari ont voulu proposer à la brocanterie d’ouvrir un jour de plus le samedi de 8h à 14h pour les particuliers. Cela suffira-t-il à pallier le manque d’exposants et de demandes ?

Nous retrouverons Lufy et Enzo pour l’invention 100% made in Belgium de la semaine, ainsi que notre feuilleton hebdomadaire sur Roland, notre boucher de Saint Léger toujours en  quête d’un/e jeune repreneur/se pour le succéder.

Retrouvez-nous samedi 5 septembre à 18 heures 30 sur la Une ou sur Auvio!

 

Retrouvez-les dès samedi sur Auvio, pour voir ou revoir l’émission !

Articles recommandés pour vous