Regions Liège

De la céréale au pain, apprendre à faire du pain grâce aux ateliers organisés par Cap Terre à Stavelot

L'ancien boulanger Michel Bronlet dispense ses conseils

© RTBF - Martial Giot

Apprendre à faire son pain, c’est que proposait ce samedi le premier atelier pain organisé par l’asbl Cap Terre de Stavelot.

Elle est active dans l’insertion socioprofessionnelle, mais l’atelier s’adressait au grand public. Les participants ont préparé du pain avec de l’épeautre cultivé chez Cap Terre, grâce au four à pain au bois dont s’est dotée l’asbl et sous la houlette d’un ancien boulanger, Michel Bronlet.

Ce dernier rappelle notamment que le pain est constitué d’ingrédients basiques : "De l’eau, de la farine, un peu de levure ou du levain et du sel. Il y a moyen de faire un pain vraiment de qualité avec ces ingrédients-là. Un des buts de l’atelier, c’est de montrer une méthode facile, assimilable et praticable par monsieur et madame tout le monde.".

Laurie Cuelenaere, coordinatrice à Cap Terre, précise, pour sa part : "On collabore avec des agriculteurs locaux pour essayer de réintroduire des céréales panifiables dans la région. L’asbl qui a vocation à sensibiliser le grand public à cette question s’est dit : "On fait des céréales à côté de chez nous, pourquoi pas les transformer en farine et les transformer en pain ?".".

Savoir ce qu’il y a dans son pain

Parmi les participants à ce premier atelier, Frédérique Leblanc. Sa motivation ? "L’envie de faire mon pain moi-même et de pouvoir peut-être maîtriser les ingrédients qui s’y trouvent. J’ai déjà essayé de faire du pain, mais le résultat n’était pas renversant. La recette du pain est quelque chose de facile, mais il y a une quantité de petites subtilités."

Les participants cherchent-ils à faire des économies ou à mieux manger ? Christophe Zonderman répond : "Economies ? Non ! Parce qu’avec le prix de l’énergie et le prix des farines pour le moment, je ne pense pas qu’on va gagner, mais on sait ce qu’on a dans notre pain. Moi, j’irai même peut-être jusqu’à faire un four à pain à la maison et inviter des amis ou mes voisins à venir faire le pain.".

En parlant de four, lorsque nous faisons remarquer à Michel Bronlet, l’ancien boulanger et formateur du jour, que tout le monde ne dispose pas d’un four comme celui construit par Cap Terre, il nous répond : "Ah, nenni ! On peut aussi cuire son pain dans un four électrique tout simple. Evidemment, il faut surveiller le four et on n’a pas exactement le même résultat. Mais moi personnellement, je le fais chaque semaine dans un four électrique. Je le préchauffe à 250° et puis je le laisse pendant 10 à 15 minutes. Je redescends et j’enfourne vers 220° pendant une petite heure.".

Le prochain atelier pain de Cap Terre aura lieu le 3 décembre.
 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous