RTBFPasser au contenu

Regions

De gros trafiquants de cocaïne devant le tribunal correctionnel de Mons

De gros trafiquants de cocaïne devant le tribunal correctionnel de Mons
25 janv. 2013 à 06:251 min
Par OPPENS Xavier Van

Au centre de ce trafic, un Italien, venu en Belgique pour, dit-il, monter une petite société d'import-export, qui vendrait des souliers et du vin. Sauf que c'est une toute autre marchandise qu'il fait venir d'Amérique du sud.

Après avoir obtenu de faux documents de travail par un Belge, ancien juge social, notre Italien se fait expédier de la cocaïne pure par l'intermédiaire d'un Colombien vivant en Espagne. Un container venant du Pérou est intercepté par les policiers qui découvrent 34 kg de cocaïne.

D’innocentes bananes

Mais des écoutes téléphoniques semblent indiquer l'existence d'un autre container suspect, venu lui d’Équateur. Un container qui est lui aussi visité par la police mais trop tard, les scellés ont déjà été brisés et il ne reste à l'intérieur qu'une cargaison de bananes.

Combien de cocaïne est ainsi passée entre les mailles du filet ? On ne le saura sans doute jamais. Mais si, comme certains procès-verbaux le laissent entendre, les 34 kilos devaient servir d'appât pour détourner les douaniers de la véritable marchandise, on peut imaginer le butin colossal qui s'est ainsi évaporé dans la nature.

Jérémy Giltaire

Articles recommandés pour vous