RTBFPasser au contenu

Societe

De forts orages ont encore secoué la Belgique cette nuit

A Tomorrowland, les orages ont fait fuir le public des Gentse feesten
28 juil. 2013 à 06:46 - mise à jour 28 juil. 2013 à 11:124 min
Par Jean-Claude Verset

Le festival électro-du Bruksellive organisé dans le théâtre de verdure du parc d'Osseghem, à Laeken a dû fermer son chapiteau vers minuit pour des raisons de sécurité. Les trois autres scènes en plein air sont restées ouvertes jusqu'à 3 heures du matin. Malgré les intempéries survenues dans la nuit, l'événement est tout de même parvenu à rassembler 16 000 personnes, selon les organisateurs.

A Ath, les pompiers sont sortis de la caserne une vingtaine de fois au cours de la nuit alors qu'à Enghien, les pompiers ont réalisé le double d'interventions. Dans la cité d'Arenberg, les pompiers ont aussi dû nettoyer de nombreuses routes en raison de chutes d'arbres. Les villes de Lessines, Leuze et Péruwelz ont aussi été frappées par l'orage, sans réelles conséquences. Les pompiers indiquent que la nuit a été relativement calme.

Dans la province de Namur, les pompiers de Sambreville ont été débordés par les appels. Ils en ont reçu une centaine. La tempête a arraché des arbres, des câbles sont tombés sur la voie publique et des toitures se sont envolées. Des pompiers étaient à pied d'oeuvre pour que les routes soient dégagées ce matin.

Les pompiers de Wavre ont enregistré une quarantaine d'interventions liées aux intempéries durant la nuit de samedi à dimanche. Le reste du Brabant wallon a été relativement épargné. Dimanche après-midi, les pompiers de Wavre se trouvaient toujours sur le terrain, notamment pour effectuer des vidanges de caves inondées à la suite des intempéries qui se sont abattues durant la nuit de samedi à dimanche sur le pays. Routes inondées et branches arrachées ont également nécessité leur intervention.

Les pompiers de Nivelles comptabilisent quant à eux une quinzaine d'interventions, essentiellement pour des branches à dégager des câbles électriques. A Tubize et Braine-l'Alleud, les pompiers ont été peu sollicités.

Les pompiers de Mons ont mené plus de 200 interventions depuis samedi soir à 23 heures au cours de la nuit à la suite de nouveaux orages dans la région.

Des scouts hébergés par les pompiers à La Roche-en-Ardenne

Dans les régions de Beauraing, plusieurs camps scouts ont dû être évacués après que plusieurs tentes se soient véritablement envolées. Le Hainaut aussi a été touché, en particulier Tournai. A Bruxelles, les pompiers ont dû intervenir une vingtaine de fois, surtout pour des avaloirs bouchés.

Le nord de la province de Luxembourg a été fortement balayé par les vents samedi et au cours de la nuit. Aucun gros dégât n'est à signaler, mais les pompiers ont été fortement sollicités comme ailleurs en Ardennes, notamment pour porter assistance aux scouts de la 63e BW de Blanmont (Chastre, Brabant wallon), qui campaient à Vecpré. Ils ont dû être hébergés au poste avancé des pompiers à La Roche-en-Ardenne.

Des camps ont aussi été évacués à Rendeux, Goronne, Vielsam et Steinbach. Dans le secteur de Marche-en-Famenne et Nassogne, les pompiers de Marche-en-Famenne ont chiffré le nombre de sorties samedi en fin de soirée à une trentaine. Du côté du poste avancé de La Roche-en-Ardenne, une vingtaine de sorties ont été enregistrées. Les pompiers d'Erezée et de Vielsalm ont, eux, totalisé chacun une dizaine de sorties. Les pompiers ont été surout sollicités pour des branches d'arbres arrachées ou des dégâts des eaux.

A Rochefort, ce sont plus de 140 jeunes issus de mouvements de jeunesse et campant dans la région de Rochefort qui ont dû être relogés après les orages qui se sont abattus dans la nuit de samedi à dimanche. "Tout s'est bien déroulé et personne n'a été blessé", a indiqué le bourgmestre de Rochefort, François Bellot.

Les chefs scouts d'un camp installé dans le village de Felenne (Beauraing, province de Namur) procédaient dimanche à la mi-journée au rangement et au démontage des tentes (ou ce qu'il en reste), après avoir évacué tout le camp dans la nuit de samedi à dimanche à la suite des orages qui se sont abattus sur la région. Les quelque 300 scouts qui occupaient le camp ont été ramenés chez eux, en Flandre.

Sting n'aime pas l'eau

En Flandre, les festivaliers ont continué à danser sous la pluie à Tomorrowland. Par contre, les orages ont fait fuir le public des Gentse feesten. Et ont même fait parfois fuir les stars. Sting a, par exemple, quitté la scène 25 minutes plus tôt que prévu au Suikerrock festival de Tirlemont où il était pourtant tête d'affiche.

A Moorsel (Alost) en Flandre orientale, le chapiteau du festival de musique internationale folklorique Pikkeling, a été évacué samedi soir peu avant 22 heures en raison de fortes pluies et de rafales de vent. Entre 800 et 1000 festivaliers ont été renvoyés à leur domicile, selon les organisateurs." Il y avait un violent orage. Nous avions déjà pris la décision d'annuler les concerts en plein air", explique Alfons De Koninck, président du VVV De Faluintjesstreek et organisateur de l'événement.

Une rafale blesse 30 personnes en France

Plus dramatique, en France, un chapiteau qui abritait une guinguette s'est envolé suite à une rafale de vent, avant de retomber sur la foule à Joinville dans la Haute Marne, au  nord de la France. 30 des 300 personnes présentes ont été blessées. Le pronostic vital est engagé pour trois d'entre elles.

Des orages qui n'auront pas arrangé les choses pour les 78 000 foyers français qui étaient toujours privés d'électricité, hier soir suite aux orages de la nuit précédente.La société responsable espère rétablir le courant d'ici ce soir sur l'ensemble du territoire français.

Le temps cette semaine

Sur le sud-est et l'est du pays, quelques averses pourraient temporairement encore tomber ce dimanche, avec un risque d'orage. Ailleurs, le temps restera sec avec des périodes ensoleillées. Le vent sera faible à modéré. Les maxima s'établiront entre 20 et 25 degrés. Dimanche soir et au cours de la nuit, le temps restera sec et le ciel sera dégagé. Le minima atteindront 12 degrés sur les Hautes Fagnes et de 15 à 18 degrés ailleurs.

Lundi, il fera régulièrement ensoleillé mais au cours de la journée, il y aura un risque d'averses voire d'orage. Le vent sera modéré, voire assez fort à la mer. Les maxima seront compris entre 20 et 25 degrés.

Mardi, le temps sera d'abord ensoleillé. Plus tard, les nuages apparaîtront et il pleuvra au cours de la soirée et de la nuit. Mercredi, il y aura un risque d'averse mais le ciel devrait progressivement s'éclaircir, à partir de l'ouest du pays. Les températures en journée oscilleront autour de 23 degrés. Jeudi et vendredi, on devrait assister au retour des températures tropicales d'environ 30 degrés.

Suivez l'évolution du climat du week-end sur notre page météo

Suivez en direct les précipitations et la carte des impacts de foudre.

Odile Leherte

 

Un camp scout a été évacué à Beauraing

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

27 juil. 2013 à 11:16
4 min