RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tennis

David Goffin : "Si j’ai pris tout mon temps pour récupérer, c’est pour me relancer et encore jouer quatre ou cinq ans"

David Goffin n’a plus joué le moindre match depuis le 31 août, depuis sa défaite au premier tour de l’US Open. Quelques jours plus tard, il avait annoncé qu’il mettait un terme à sa saison, pour mieux se remettre des blessures qui ont gâché son année. Et en particulier du souci au genou qui l’a tracassé pendant l’été. "Cela me permettra de revenir en meilleure forme en 2022", avait-il déclaré.

2022, c’est déjà presque demain. Alors, où en est le joueur liégeois ? Il a donné de ses nouvelles, à l’occasion d’un rendez-vous virtuel avec la presse belge. Et tout se passe bien pour le moment. "J’ai recommencé à jouer de manière intensive depuis deux ou trois semaines. Et cela tient bien. Je suis quasiment à fond, physiquement. C’est la raison pour laquelle je m’étais arrêté, pour ne plus ressentir aucune douleur. Et c’est ce qui se passe, donc je suis très content. J’ai passé une partie de ma saison à me dépêcher de soigner mes blessures, afin d’être prêt pour le grand rendez-vous suivant. C’était du rafistolage plutôt qu’autre chose, parfois. Pour pouvoir guérir tout à fait, il fallait m’arrêter."

Ces entraînements correspondent bien sûr à la période de préparation pour la tournée australienne. Les joueurs commenceront à partir là-bas dans un petit mois. Et travailleront énormément d’ici là. David Goffin ne le fera pas tout seul. "Je suis parti dix jours à Valence il y a deux semaines, et je vais y retourner pendant dix jours. Quand j’y suis, je m’entraîne avec les Espagnols, Roberto Bautista-Agut, Carlos Taberner, Pablo Andujar. Et avec David Ferrer, qui m’a donné quelques conseils. C’est en partie pour le voir, et pour l’écouter, que je suis parti là-bas. C’est quelqu’un que j’apprécie. Il est gentil et humble. Et il tape encore très bien, même s’il a arrêté sa carrière il y a deux ans".

Il est toujours bon de recevoir des conseils de la part d’un ancien joueur du top. Goffin l’avait déjà fait avec Thomas Johansson. Mais aucun projet de collaboration n’existe, entre le joueur belge et l’ancien joueur espagnol.

Winston-Salem Open - Day 1

David Goffin n’a pas perdu sa détermination

David Goffin ne manquera pas le début de la saison 2022, mais il ne sait pas encore quel(s) tournoi(s) il disputera avant l’Australian Open. Ce qui est sûr, c’est qu’il est impatient. Quand on reste pendant quatre mois sans jouer, alors qu’on adore jouer, il y a bien sûr un gros manque. "Cela commence à faire long. J’ai encore besoin de préparation, mais je sens que je progresse et que mon niveau s’améliore. Je me sens bien physiquement. Quand on ne ressent plus aucune douleur, et qu’on a envie de courir partout, c’est bon signe. J’espère bien commencer ma saison".

Et il espère faire mieux. La priorité, ce sera une année complète sans blessure. "Et puis, l’objectif sera de retrouver mon meilleur niveau. De jouer avec de la spontanéité et de la légèreté. Et ensuite de remonter au classement, et d’encore réussir de belles choses sur le circuit".

Pour cela, il faudra contrer les nombreux jeunes qui s’affirment, et ceux qui arrivent encore. "Ils ont énormément de qualités, mais j’en ai aussi. Je suis confiant, et je sais que je peux encore très bien jouer. Rien n’était facile avant, et rien ne sera facile maintenant. C’est à moi de relever le défi, pour revenir à mon meilleur niveau".

Mais est-il toujours facile, à 31 ans, de se faire mal à l’entraînement, de se battre comme un lion pendant les matches ? "Oui, je pense. Mais tout est différent, quand on a 21 ans, ou quand on a 31 ans. Les objectifs sont différents. Quand on est jeune, on ne sait pas dans quoi on se lance, on ne calcule pas, on est complètement insouciant, on va à fond. A mon âge, on se connaît un peu plus, physiquement notamment. On sait ce qu’on veut, ce qui nous correspond, ce dont on n’a plus envie. On est tout autant déterminés, mais en se connaissant mieux. Parfois, après trente ans, on passe encore un cap, et on réussit encore plus de bons résultats. C’est cela que l’on veut essayer, faire du sur-mesure, en se connaissant encore mieux, et en étant autant déterminé".

Et tout cela, c’est vraiment pour remonter au classement, et pour encore jouer pendant un petit temps. "Si j’ai pris tout mon temps pour récupérer, c’est pour me relancer et encore jouer quatre ou cinq ans. Je ne sais pas, on verra bien, mais c’est l’objectif, en tout cas. On y va étape par étape, saison par saison, mais il est clair que tout le travail que je fais, la rééducation du genou, le renforcement, ce n’est pas pour six mois. C’est pour pouvoir encore jouer plusieurs années."

Loading...
David Goffin a pris son temps, pour soigner ses blessures. Et il a entamé sa préparation pour la tournée australienne.
David Goffin a pris son temps, pour soigner ses blessures. Et il a entamé sa préparation pour la tournée australienne. © Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous