RTBFPasser au contenu

Cyclisme

Dauphiné : Primoz Roglic remporte la bagarre des ténors au sommet du Col de Porte

Primoz Roglic
13 août 2020 à 06:25 - mise à jour 13 août 2020 à 14:401 min
Par Cédric Lizin

Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a remporté sous la pluie la deuxième étape du Critérium du Dauphiné disputée ce jeudi sur la distance de 135 kilomètres entre Vienne et le Col de Porte (hors catégorie). Il s'agit déjà de sa cinquième victoire cette saison, et ce en l'espace de... sept jours de course.

>> Trois questions à Cyril : "Primoz Roglic me rappelle un certain Remco Evenepoel"

Le favori de ce Dauphiné a produit son effort à un peu plus de 600 mètres de l'arrivée et s'est imposé en solitaire avec huit secondes d'avance sur le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ). L'Allemand Emanuel Buchmann (Bora-hansgrohe) a pris la troisième place, le Français Guillaume Martin (Cofidis) la quatrième, dans le même temps.

Le Colombien Egan Bernal (Ineos), vainqueur du dernier Tour de France, a dû se contenter de la dixième place, à dix secondes.

Premier Belge à rejoindre l'arrivée, le jeune Harm Vanhoucke (Lotto Soudal) a pris la 28ème place, à 2:16 du vainqueur du jour.

Au classement général, Primoz Roglic s'empare du maillot jaune avec douze secondes d'avance sur Thibaut Pinot.

Après un gros travail de la formation Ineos, Emanuel Buchmann a été le premier des favoris à passer à l'attaque à un peu plus de deux kilomètres de l'arrivée, sans grand succès.

Quelques centaines de mètres plus loin, c'est Egan Bernal qui a tenté sa chance, mais l'Américain Sepp Kuss et Primoz Roglic sont facilement revenus dans sa roue, avant l'attaque décisive du leader de l'équipe Jumbo-Visma.

Chris Froome (Ineos) avait lui été lâché à un peu plus de quatre kilomètres du but.

Le Belge Wout van Aert (Jumbo-Visma), vainqueur de la première étape mercredi, a énormément travaillé pour ses leaders au sein de l'équipe néerlandaise (Primoz Roglic, Tom Dumoulin) et a logiquement perdu le maillot jaune de leader après s'être relevé dans le Col de Porte.

Vendredi, la troisième étape de ce Dauphiné très compact et très montagneux conduira les coureurs de Corenc à Saint-Martin-de-Belleville avec, au programme, 157 kilomètres, le Col de la Madeleine (hors catégorie) et une ascension finale de première catégorie.

Articles recommandés pour vous