Dans les Petits Papiers d'Alain Souchon

Dans les Petits Papiers d'Alain Souchon

© Tous droits réservés

23 juil. 2019 à 12:12 - mise à jour 24 juil. 2019 à 10:33Temps de lecture1 min
Par Régine Dubois

CHANTER

Ce que j’aime dans mon métier, c’est que je suis seul dans ma chambre à chercher des mots, c’est un peu intello comme travail. Puis après, on va sur scène et c’est musculaire, un peu sportif, on transpire comme une vache (…) Ce côté physique et intellectuel, c’est un mélange qui me plait.

CONFIANCE EN SOI

On ne peut pas dire que j’ai confiance en moi. J’aime pas trop les gens qui ont trop confiance en eux d’ailleurs… On est toujours un peu gênés de tout... Du regard des autres, d’être sur terre, qu’est ce qu’on fait là… Quand on fait une chanson, on se dit pourvu qu’elle plaise, qu’elle ne soit pas trop bête. Evidemment, avec le temps, j’arrive à me dire que toutes celles que j’ai déjà faites... ça a été finalement, donc je prends un peu plus confiance.

TELEVISION

Aller à la télé, je n’aime pas du tout. Pour moi, la chanson c’est la musique, les paroles et la voix. C’est la radio pour moi les chansons ! Dans les années 80, quand l’image est arrivée, je me suis senti très mal à l’aise. Ca ne m’intéressait pas trop. Aujourd’hui encore je n'aime pas ça, même si on est obligés d’y aller de temps en temps pour dire aux gens qu’on existe.

OBSERVATEUR

Je suis un observateur. C’est ce que j’aime faire dans la vie. Je ne participe pas beaucoup en fait, j’aime regarder le monde, je trouve ça passionnant. Regarder les gens dans la rue, regarder la marche du monde à la télé, comme les hommes sont fous et peuvent être merveilleux aussi. Observateur, j’adore ce poste !

PLAIRE

C’est sûr qu’un chanteur, ça aime plaire. Tous les chanteurs, même ceux qui n’en ont pas l’air comme Brassens qui avait toujours l’air d’être gêné d’être là mais il aimait aussi qu’on le regard. Il aimait être sur scène sinon il n’y aurait pas été. On aime plaire, que les gens vous aiment bien, qu’ils vous parlent de vos chansons longtemps après. Et puis le regard des filles qui vous sourient dans la rue parce qu’on est chanteur… et puis on se dit que c’est parce qu’on est beau garçon aussi.

MARCHER

Je marche beaucoup. Je cherche des phrases en marchant, pour commencer une chanson par exemple. Souvent après, je me souviens de l’endroit où j’ai trouvé la phrase de telle ou telle chanson.

L'intégralité de l'interview est disponible via le lien ci dessous 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous