RTBFPasser au contenu

Danièle : "Je crois que j'ai sauvé des vies grâce à mon GSM au volant !"

Danièle : "Je sauve des vies quand j'utilise mon GSM au volant !"
09 sept. 2019 à 09:50 - mise à jour 09 sept. 2019 à 09:502 min
Par C'est vous qui le dites

"Au volant, c’est pas le moment !" : c’est le message de la nouvelle campagne de l’AWSR. Vous pouvez vous passer de votre téléphone en voiture ? 

L’Agence wallonne pour la Sécurité routière déploie en ce moment sa nouvelle campagne qui vise l’utilisation du téléphone au volant. Si 52% des Wallons déclarent ne jamais en faire usage en voiture, un conducteur sur trois avoue le faire fréquemment, un sur cinq occasionnellement. Un kit mains libres à disposition favoriserait l’utilisation d’autres fonctions que les appels comme la rédaction de SMS ou la consultation d’internet. Le porte-parole de l’AWSR précise dans un entretien avec La DH ce week-end qu’un SMS de 20 caractères, c’est 26 secondes de circulation à l’aveugle.

Vous pouvez vous passer de votre téléphone en voiture ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Danièle de Gosselies fait partie des personnes qui peuvent rarement s'en passer : "Je suis désolée mais je crois que j'ai sauvé des vies grâce à mon GSM. Quand j'allais travailler dans la province du Luxembourg et que je voyais un accident, un crash, une voiture qui flambait... je prenais mon GSM, et je prévenais les ambulances et la police. Je faisais ça en roulant. De plus, j'ai des parents gravement malades qui me téléphonent plus d'une fois pour me dire quand ça ne va pas. Si vous voyez un accident ou une voiture en feu, vous ne bougez pas ? Qu'est-ce que vous faites ?". 

"Dans chaque véhicule, il faudrait installer un brouilleur de GSM"

Thierry de Mont-sur-Marchienne ne partage pas l'avis de Danièle. Pour lui, on peut clairement se passer de nos téléphones : "Ce n'est pas impossible de se passer de son téléphone au volant. Il existe une réponse très simple à cela. Quand on voit que l'Europe impose des normes de sécurité aux véhicules, il y a tout un système qui est chaque fois mis en place, de nouvelles normes de sécurité qu'on impose aux constructeurs de voiture. C'est très simple de mettre un brouilleur de GSM dans une voiture et d'obliger les gens à sortir de la voiture. Il faut téléphoner ? Il suffit de se mettre sur le côté et de sortir de sa voiture". 

Alain de Chênée partage totalement l'avis de Thierry ce matin. Quand on l'appelle, c'est simple... il ne répond pas : "En ce qui me concerne, je mets mon téléphone sur la messagerie et le message sortant est le suivant : Sous la douche ou sur la route, je ne décroche pas mon téléphone ! Veuillez rappeler plus tard. Pour moi, en tout cas, c'est faisable de s'en passer. Je ne l'ai jamais pris au volant, c'est une règle que je me suis fixé car j'ai failli être victime d'un accident en moto donc je me rends bien compte de la dangerosité d'utiliser son téléphone au volant. Un jour, une voiture m'a coupé la route. La conductrice a traversé le carrefour avec le téléphone en main. La personne n'a même pas réalisé qu'elle traversait un carrefour. Où que ce soit, mon téléphone est dans une pochette à la ceinture et, si j'attends un appel, j'attends d'avoir une place pour me stationner pour rappeler la personne qui a essayé de me joindre".

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C'est vous qui le dites"

Articles recommandés pour vous