Icône représentant un article audio.

L'info culturelle

Daniel Buren, Comme tombées du ciel, les couleurs investissent la gare de Liège Guillemins

Daniel Buren présente une œuvre éphémère à la gare de Liège Guillemins. Il intervient sur l’architecture de Santiago Calatrava. Le plasticien associé aux rayures formées par des bandes verticales colorées d’une largeur de 8,7cm emprunte ici un autre vocabulaire.

Il pose sur des glaces de la grande verrière des filtres transparents colorés. La surface couverte avoisine l’hectare, la moitié de la superficie totale. L’autre moitié conserve le verre intact. Les glaces non traitées font voir la couleur du ciel, changeante, elle aussi, en fonction de la lumière du soleil.

Daniel Buren, Comme tombées du ciel les couleurs in situ et en mouvement
Daniel Buren, Comme tombées du ciel, les couleurs in situ et en mouvement
Daniel Buren, Comme tombées du ciel, les couleurs in situ et en mouvement

Comme tombées du ciel, les couleurs in situ et en mouvement

Tous les termes du titre sont importants, car c’est la réflexion de la lumière qui anime l’œuvre. Le contraste des couleurs et les variations de lumière mettent en mouvement le travail de Daniel Buren.

Daniel Buren au micro de Pascal Goffaux, ci-dessus

Daniel Buren, Comme tombées du ciel les couleurs in situ et en mouvement
Daniel Buren, Comme tombées du ciel les couleurs in situ et en mouvement © Photo: J-L Deru © Daniel Buren, ADAGP, Paris

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous