RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Daniel Bellens inculpé d’un meurtre pour faciliter le vol à Ronquières

Daniel Bellens, le second à partir de la gauche, photographié le lundi 9 mai 2005 lors de son procès devant la cour d'assises de Mons pour meurtre pour faciliter le vol qualifié le 7 janvier 2001 à Fontaine-L'Evêque (et pour certains d'entre eux, des vols

Plusieurs sources le confirment : Daniel Bellens est actuellement détenu préventivement pour un meurtre commis pour faciliter le vol. Les faits ont eu lieu à Ronquières, en août 2017. Les faits ont été commis alors que l’inculpé venait de sortir de prison, dans le cadre d’une libération conditionnelle. 

Condamné à perpétuité en 2005

En mai 2005, Daniel Bellens avait écopé de la peine de réclusion criminelle à perpétuité, déjà pour un vol avec circonstance aggravante de meurtre commis à Fontaine-l’Evêque. Un homme, âgé de 78 ans, avait été torturé et battu à mort par Bellens et un complice, lesquels voulaient mettre la main sur son argent.

Une octogénaire agressée

Selon nos informations, Daniel Bellens a commis des faits similaires, toujours avec un complice, en s’en prenant à une octogénaire domiciliée à Ronquières, dix jours après sa sortie de prison. Il avait bénéficié d’une libération conditionnelle, après douze ans à l’ombre. 

Daniel Bellens a comparu dernièrement devant la chambre des mises en accusation. Il devrait être renvoyé, une nouvelle fois, devant la cour d’assises.

La victime est décédée quelques jours après l’agression. Selon les experts, le lien causal entre les faits et sa mort est établi.

"Des loups de la pire espèce"

Lors de son premier procès aux assises, en 2005, l’avocat général l’avait qualifié, ainsi que son complice, de "loups de la pire espèce". L’intéressé à de lourds antécédents judiciaires.

Articles recommandés pour vous