Jam

Danger Mouse & Black Thought : Un carnet d'adresses XXL

Black Thought & Danger Mouse imaginent un disque de rap essentiel.

© Shervin Lainez

18 août 2022 à 19:40Temps de lecture3 min
Par Nicolas Alsteen

Mélomane au carnet d'adresses aussi fourni que sa discothèque, Danger Mouse multiplie les collaborations avec ses héros. Embarqué dans un sans-faute depuis près de 20 ans, le producteur américain s'associe cette fois à Black Thought, voix, flow et cerveau de The Roots. Épaulé par A$AP Rocky, Raekwon, Run The Jewels, Joey Bada$$, Conway The Machine et même par le fantôme du regretté MF DOOM, le duo connecte le passé et le présent du rap indépendant sur l'un des albums de l'année.

Baptisé "Cheat Codes", l'album qui scelle le destin de Danger Mouse et Black Thought est un super disque, mais aussi le meilleur moyen de revoir ses classiques du hip-hop alternatif. Un pied dans le rap old-school, l'autre tourné vers l'avenir, l'objet tient avant tout aux visions éclairées de Brian Burton, l'homme qui se cache derrière les oreilles affutées de Danger Mouse.

Loading...

Mouse of Cards

Arrivé dans le métier au siècle dernier, Danger Mouse se révèle en 1998 à l'occasion d'un concours réservé aux nouveaux talents. Ce jour-là est déterminant. Puisqu'il se produit non seulement aux côtés d'OutKast, mais aussi juste avant Goodie Mob, le groupe de Cee-Lo Green. C'est avec ce dernier que Brian Burton va former le projet Gnarls Barkley, rampe de lancement d'une carrière interstellaire. Au-delà du tube "Crazy", l'association souligne le talent d'un producteur émergent. À l'aise avec les références, en confiance avec celles des autres, Danger Mouse dispose de deux grands atouts dans son jeu : une belle habileté technique et, surtout, des connaissances musicales encyclopédiques. Sociable et avenant, il distribue ensuite quelques cartes de visite à droite et à gauche, avant de filer droit au but en studio avec Gorillaz, The Rapture, Beck, Norah Jones, The Black Keys, A$AP Rocky, U2, Adele, Michael Kiwanuka ou Parquet Courts. Producteur tout-terrain, Danger Mouse évolue en solo, mais façonne toujours sa propre discographie en duo. Jemini, Sparklehorse, MF DOOM, Daniele Luppi, Karen O (Yeah Yeah Yeahs) ont, en effet, conditionné la mise en œuvre de ses plans personnels. Aujourd'hui, Danger Doom réalise un rêve de gosse en s'associant avec la légende Black Thought.

Loading...

The Roots is on fire

Antithèse du rap bling-bling, archétype du hip-hop engagé, The Roots a traversé les temps avec de véritables instruments. Portés par les textes de Black Thought et Questlove, les morceaux du groupe de Philadelphie s'alimentent à la source du jazz, du rock et de la culture soul-funk. Née au contact des pionniers du rap, la musique de The Roots s'est toujours raccrochée à l'actualité pour raconter le monde tel qu'il est : excitant, mais inégalitaire, fascinant, mais (cor)rompu aux logiques du capitalisme. Formation engagée, la bande de Questlove et Black Thought a marqué l'histoire du rap au fer rouge. C'est aujourd'hui un point de repère. Culte et établi, le projet s'invite d'ailleurs au quotidien dans des milliers de foyers américains via le "Tonight Show" de Jimmy Fallon, une émission dans laquelle The Roots remplace, depuis quelques années déjà, le NBC Orchestra au poste de groupe en résidence. Échappé du plateau télé, Tariq Luqmaan (alias Black Thought) s'est réfugié chez Danger Mouse pour imaginer les contours de l'album "Cheat Codes".

Loading...

Passé recomposé, futur pas si simple

Point (très) positif : la bromance qui unit Danger Mouse et Black Thought n'est absolument pas excluante. D'un bout à l'autre, "Cheat Codes" prône l'ouverture, tout en traçant des traits d'union entre différentes générations du rap. Sur "The Darkest Part", par exemple, c'est Raekwon qui s'invite à la fête. Le vétéran du Wu-Tang Clan pose le flow sur des notes pianotées avec un sens du groove hallucinant, tandis que la rappeuse Kid Sister signe un refrain entêtant. Après ce premier temps fort, place aux jeunes avec "Because", un morceau de dingo qui aligne les planètes, mais aussi les de voix Joey Bada$$, Russ et Dylan Cartlidge. Sur cet album, passé recomposé et futur d'un hip-hop en mutation s'entremêle, s'accorde et fusionne pour délivrer un condensé d'histoire sans temps mort. Même la voix du regretté MF DOOM hante le menu de cet incroyable repas gastronomique via "Belize", un titre à boire comme du petit lait.

Loading...

Des différences, un album singulier

La volonté de fédérer les gens au-delà des cases et des classifications d’usage se précise un peu plus encore avec "Strangers", morceau de bravoure qui voit A$AP Rocky, figure de proue du rap mainstream, allumer une énorme torpille en compagnie des copains de Run The Jewels, véritables ambassadeurs du rap indépendant. Et comme si tout cela ne suffisait pas encore à nous combler de bonheur, Danger Mouse et Black Thought en rajoutent deux couches avec la soul sophistiquée de Michael Kiwanuka ("Aquamarine") et le titre "Saltwater" : un feu d'artifice tiré aux côtés de Conway The Machine qui, avec l'album "God Don't Make Mistakes", vient de publier l'un des poids lourds 2022 au rayon hip-hop bodybuildé. Léger ou musclé, engagé ou joyeusement distingué, "Cheat Codes" affirme ainsi sa singularité via de belles références et d’innombrables différences. De quoi imposer la diversité dans les tops de fin d'année.

Sur le même sujet

Santigold : Esprit, es-tu là ?

Jam

Kendrick Lamar fait un retour plébiscité avec "Mr. Morale & The Big Steppers" et annonce son “Steppers Tour”

Jam

Articles recommandés pour vous