RTBFPasser au contenu

Cinéma - Accueil

Damian Lewis ("Billions"): "L'homme le plus chanceux au monde"

Damian Lewis ("Billions"): "L'homme le plus chanceux au monde"

De "Frères d'armes" à "Billions", en passant par "Homeland" et "Dans l'ombre des Tudors", l'acteur britannique à la fameuse chevelure rousse Damian Lewis symbolise comme peu d'autres l'avènement d'un nouvel âge d'or des séries télévisées.

"Je suis l'homme le plus chanceux au monde", a-t-il clamé lors d'une table ronde avec des journalistes à New York dans le cadre de la série "Billions", sans chercher à faire les yeux doux au cinéma, qui l'inspire moins que la télévision.

Qu'est-ce qui vous a poussé à accepter de tourner une nouvelle série?

"Après "Homeland", si quelqu'un m'avait demandé si je voulais une nouvelle série de cinq, six ou sept saisons, j'aurais probablement dit non. Mais c'est difficile de dire non, d'ignorer ce qui se passe à la télé en ce moment. (...) Qui refuserait de jouer (Nicholas) Brody (le personnage central de "Homeland") et Axe (Bobby Axelrod, dans "Billions") ? C'est trop bon pour dire non. (...) Une journaliste m'a dit: pourquoi avez-vous fait +Billions+? Vous n'aviez pas besoin. C'était une façon très intéressante de voir les choses et ça m'a ramené en arrière. Je me suis dit: voilà une femme pour qui il existe encore un snobisme du cinéma."

Avez vous tourné le dos au cinéma?

"Après "Homeland", j'ai eu des opportunités de faire des films. Mais j'ai toujours été très difficile. Donc je fais très attention à ce que je choisis. Je fais aussi du théâtre. Et puis j'ai eu beaucoup de chance. J'ai décroché des premiers rôles à la télévision juste au moment où le paysage et le modèle économique tout entier se sont transformés. (...) Je suis l'homme le plus chanceux au monde parce que j'ai fait "Frères d'armes" ("Band of Brothers") juste à ce moment-là. Parce qu'en même temps, (la chaîne) HBO faisait aussi "Les Sopranos". Et les deux ont conduit à ce nouveau monde où l'équilibre entre films et télévision a basculé. Ensuite, il y a eu "Sur écoute", "Mad Men", "Breaking Bad", "Homeland", et soudainement, tout le monde a voulu être dans ces séries."

Comment décririez-vous "Billions"?

"C'est gendarmes et voleurs. C'est Eliot Ness et Al Capone. C'est le shérif et le cow-boy. Chuck (Rhoades) est le shérif et Bobby le cowboy. Mais au centre, il y a des thèmes plus sérieux. Chuck Rhoades considère qu'il est fondamentalement, philosophiquement immoral pour un homme comme Bobby d'accumuler autant de richesses. Bobby, lui, estime qu'un homme doit pouvoir gagner autant d'argent qu'il le veut et l'utiliser de manière responsable, même si ses méthodes sont sujettes à caution. C'est intéressant dans la mesure où nous avons justement un milliardaire à la Maison Blanche."

 

Billions (Pilot) - Official Trailer VOSTFR

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous