RTBFPasser au contenu

Football Amateur

D3 ACFF série B : le terrible défi d’Onhaye

Lionel Brouwaeys a-t-il demandé conseil à Vincent Kompany
pour gérer le mois de février d'Onhaye ?
26 janv. 2022 à 07:006 min
Par Philippe Bughin

En D3 acff série B, les entraîneurs ont profité du mois sans foot pour être fixés sur leur avenir.
Seul Raeren-Eynatten prévoit du changement. En parallèle, Onhaye prépare un mois de février démentiel : il jouera huit fois en trente et un jour !

Signe des temps : bien avant d’être informés sur la date de reprise d’un championnat dont il reste près de la moitié des matches à disputer, les entraîneurs de la D3 acff série B avaient mis à profit les fêtes de fin d’années ou plutôt la longue trêve de janvier pour prolonger leur contrat à l’échelon national.

Ces dernières semaines et ces derniers jours encore, Christophe Kinet (Jodoigne), Yannick Pauletti (Rochefort), Jean-Sébastien Legros (Dison), Frédéric Jacquemart (Marloie), Benoît Waucomont (Richelle), Manu Papalino (Huy) et Jean-Yves Mercenier (Bas-Oha) ont fait part d’une reconduction en vue de la saison 2022-2023.

Dans les prochains jours, Christophe Bertels verra ses dirigeants pour prolonger d’un an sa collaboration développée depuis cinq saisons avec les Luxembourgeois de Gouvy, tandis qu’une réunion est aussi au programme ce jeudi entre le président Philippe Dodrimont, quelques comitards et le directeur technique Patrick Fabbri pour confirmer le duo Jean-Michel Ummels-René Ernst à la tête d’Aywaille au-delà de la saison actuelle.
Moins pressé voire plus secret, Valère Lamy attendra encore quelques semaines avant de finaliser une deuxième année de travail à Oppagne.

Patrick Sangwa dit observer le comportement de ses joueurs cadres à l’égard du club qui souhaite les prolonger avant d’annoncer une quatrième saison de travail à la tête de Herstal.
De son côté, Samuel Petit, employé à temps plein, via un contrat à durée indéterminée à Habay-la-Neuve conserve la confiance de sa direction pour la conduite de l’équipe A, tout en chapeautant et, notamment un ambitieux projet de formation ayant des racines jusqu’en Ouzbékistan.

A Mormont, le coach Philippe Medery a donné, lundi soir son accord pour continuer le travail une année de plus. Et ce, même s’il souhaite un outil de travail aménagé avant de parapher une nouvelle convention.

Le terrible défi d'Onhaye

A Onhaye, l’entraîneur Lionel Brouwaeys avait paraphé un nouveau contrat portant sur trois saisons l’été dernier. Il restera donc sur place sauf si, comme le prévoit une clause de cette convention, il a la possibilité de répondre favorablement à une offre venant du monde pro ou de la Nationale 1.

L’ancien coach de Durbuy, Hervé Houlmont restera aussi, en principe une saison de plus à la tête de Sprimont et ce, même si les parties doivent encore finaliser la prochaine collaboration. " Cela dépendra aussi de la position de l’influent administrateur Paul Tintin et de l’avis du reste du CA, nous dit-on en coulisses, mais cela semble plutôt positif de tous les côtés. "
Bref, le seul mouvement de coaches annonçé dans la série concerne l’équipe germanophone de Raeren-Eynatten : Jonathan Negrin, parfois cité du côté d’Eupen remettra son tablier en fin de saison, le témoin revenant à l’ancien capitaine du RFC Liège, Eric Vandebon, lequel termine juste auparavant sa carrière de joueur à Dison. 

Mathieu Delbouille et Damien Busarello passeront de la D3 à la P3 !

Mathieu Delbouille: après Aische et Huy,  en route pour Wandre

Et que dire alors des joueurs titulaires ou presque dans leur club du moment et déjà confirmés ailleurs ou en négociation plus qu’avancée ?
Depuis le début de l’année, rien que dans la série, une bonne dizaine d’éléments clés - au bas mot - ont déjà trouvé l’accord verbal ou écrit pour porter une nouvelle vareuse en 2022-2023.
Citons ainsi le gardien du RFC Huy, Mathieu Delbouille ou l’attaquant de Richelle, Damien Busarello, lesquels rejoindront le Croatia Wandre, en… P3 liégeoise, le défenseur Kevin Sbaa et l’attaquant Mickael Mayanga, deux joueurs de Marloie Sports qui, avec Jordan Mayanga (Union Dinantaise) viennent de confirmer leur départ pour la JS Fizoise, une première provinciale liégeoise.

En attendant l’annonce imminente d’autres " noms " de la série déjà engagés ailleurs, il y a, en D3 acff série B une compétition 2021-2022 loin d’avoir livré ses verdicts.
A ce stade d’ailleurs, tout juste peut-on écrire que Dison, vainqueur de la première tranche est partant certain pour un tour final. 
Mormont, huitième classé et… treize unités derrière le leader mène la seconde tranche, mais aux points perdus, Onhaye, en retard de trois ou deux matches sur tous ses adversaires reste dans les clous pour faire le bond.  

Rachid Farssi et David Timmermans ont quitté Dison

Rachid Farssi, 37 ans en a -t-il fini avec le football ?

Dans le haut du tableau, sur base de la première partie de championnat et sauf surprise de taille, Dison, Sprimont, Rochefort et sans doute Onhaye, s’il gère bien ses matches de retard se dégagent comme premiers candidats au titre et au podium.
Durant la trêve, Dison a vu son groupe perdre deux éléments puisque le milieu de terrain belgo-marocain Rachid Farssi, 37 ans, déçu de perdre du temps sur le banc après une longue blessure et plus vraiment sur la même longueur d’ondes que son entraîneur a décidé d’arrêter.

Et dans le même temps, l’ailier droit de 28 ans, arrivé de Wiltz l’été dernier, David Timmermans a décroché un contrat de semi pro au SV Belisia Bilzen, une D2 VV. "Nous avions terminé 2021 avec quatre matches sans défaite, dont des victoires à Herstal et face à Rochefort ainsi qu’un bon nul à Sprimont, note Jean-Sébastien Legros, l’entraîneur.
Resterons-nous dans cette belle dynamique lors de la reprise ? Je me méfie car nous avons dû gérer quatre cas covid il y a quinze jours et j’ai senti de la fatigue dans le groupe lors de notre dernier amical face à Waremme (5-5). Il ne faudrait pas que je doive composer sans Guillaume Legros, Julien Demarteau ou Julien Meunier en même temps par exemple.
L’arrière droit
Elias Courail, sur la touche depuis août 2020 à la suite d’une grave blessure au genou et une sérieuse opération vient de rejouer un match pour la première fois depuis un an et demi.
Je devrai être patient avant de le retrouver en pleine forme. On va rester calmes, on savait l’été dernier qu’on avait une bonne équipe, mais peut-être pas au point d’être les leaders de la série à treize matches de la ligne d’arrivée. "

Herstal : déjà douze cas Covid !

Onhaye, équipe qui a le moins perdu - à Dison et à… Gouvy ! -  dans la série et possède la meilleure défense - 12 buts encaissés en 14 sorties - aura besoin de toutes ses forces pour bien négocier les travaux forcés des prochaines semaines.
Entre ce dimanche 30 janvier et le mercredi 02 mars, soit en 31 jours, l’équipe dinantaise aura disputé, si tout va bien… huit matches. Presque indécent pour des joueurs amateurs !
La gestion des rendez-vous, la récupération vont être essentielles, insiste Lionel Brouweys, le T1.  L’équipe qui a aussi eu ses nombreux cas covid depuis le début de l’année (6) a récupéré à temps Léopold Granville, opéré de l’appendicite, mais pas encore Josué Bastin, qui termine une rééducation après une opération au genou. François Guillaume Gilain a fait l’impasse sur l’amical remporté 1-2 à Tamines le week-end dernier, mais il va revenir. Entretemps, j’en ai profité pour relancer le jeune arrière gauche Arthur Poncelet et fait monter trois jeunes dans le noyau A pour parer à toute mauvaise surprise durant ce mois de février déjà. Nous sommes une des rares formations à ne pas avoir fait de transferts ni en été ni en hiver. Le groupe se connaît fort bien et notre qualification en seizièmes de finale de la Croky Cyp à Ostende ne doit pas être notre seul bon souvenir de la saison lorsqu’on tirera le bilan en juin. Nous avons vraiment un beau coup à jouer en championnat. "
Pendant ce temps-là, Rochefort, qui veut aussi terminer en force n’a plus bougé sur le marché des transferts, les blessures de Valentin Thomas (cheville) et Gilles Bernard (hanche) ayant eu le temps de cicatriser. Le buteur Jérôme Bertrand a aussi géré la maladie au bon moment.
Second au général, Sprimont a été très ennuyé par les cas Covid depuis plusieurs semaines, les entraînements ayant dès lors été impactés. L’arrière gauche Jérôme Lahaque, venu de Stockay l’été dernier et touché aux ligaments croisés ne sera plus un renfort cette saison, tandis que la reprise face à Jodoigne s’effectuera sans Pierre-Alain Laloux, à qui il reste toujours à effacer une partie de sa suspension de quatre matches.
Enfin, derrière les favoris pour le titre et le tour final, Herstal et Richelle n’ont peut-être pas dit leur dernier mot. D’un côté comme de l’autre, les noyaux sont restés stables au moment de la reprise.
Et qui sait si les douze cas covid déjà gérés par Patrick Sangwa ces dernières semaines dans son noyau A d’Herstal ne seront finalement pas un atout lors des semaines à multiples inconnues qui précèdent le printemps ?

Articles recommandés pour vous