RTBFPasser au contenu

Football

D2 acff : Ousmane Sow (ex-URLC) manager général de Durbuy

Ousmane Sow débarque à Durbuy
28 janv. 2022 à 11:314 min
Par Philippe Bughin

L’ancien président et actionnaire de l’URLC (Nat 1), le Parisien d’origine sénégalaise Ousmane Sow, 47 ans, se lance dans un nouveau défi belge : il est devenu le manager général de l’Entente Durbuy (D2 acff).

L’information sera officialisée ce week-end, mais les options sont prises depuis quelques jours déjà : l’ancien président et actionnaire de l’Union Royale La Louvière Centre (URLC-Nationale 1), Ousmane Sow est devenu le nouveau manager général de l’Entente Durbuy, lanterne rouge actuelle de la D2 acff, avec quatre petites unités.

Pour rappel, il avait été écarté de la direction louviéroise au profit de la famille Pupillo au début de l’hiver dernier, à la suite d’une intervention de l’actionnaire principal français Arthur Fuchs, et aussi dans le prolongement d’une grosse querelle en interne au niveau du staff sportif, lors de la mi-temps d’un match de championnat face à Dessel Sports.

Fin de l’année dernière, l’entraîneur-manager Ousmane Sow n’avait pas obtenu gain de cause devant la Justice pour procédure de mise à l’écart de la gestion d’un club de foot, qu’il considérait comme illégale.

Loin de se laisser abattre et dans l’attente d’un règlement à l’égard de son investissement financier lors du rachat de l’URLC, celui qui a développé ses connaissances footballistiques en étant recruteur de 2004 à 2012 à Lorient Bretagne Sud a, alors multiplié les contacts et les rencontres avec des dirigeants de clubs de séries nationales chez les Amateurs belges.

L’une de ces entrevues vient de déboucher sur un projet concret puisque l’homme fort de l’Entente Durbuy (D2 acff), le Belge d’origine turque Mahir Demiral, 52 ans et notre Parisien d’origine sénégalaise ont scellé un accord, appelé certainement à évoluer au-delà de la saison 2022-2023.

On savait depuis fin de l’année dernière que Mahir Demiral, fatigué par les nombreux trajets entre Schaerbeek et Durbuy, des investissements non payants, des résultats sportifs décevants et le regard pas toujours très élogieux d’une région luxembourgeoise à l’égard de son aventure souhaitait passer la main.

Il le fera par étapes, la première consistant à donner les clés de l’équipe fanion à Ousmane Sow qui, fort de son brevet d’Etat français dans le coaching dirigera un groupe quelque peu revu et corrigé en compagnie de Rajab Issa, l’ancien préparateur physique de l’URLC, formé à Sarcelles et au FC 93, en région parisienne.

Nos deux hommes comptent diriger les séances d’entraînement du lundi et mardi sur le terrain loué au club du RCS Nivellois (P1 Brabant) puis préparer le match du week-end sur le terrain de Durbuy les jeudis et vendredis.

"Nous entrerons en fonction après le match de reprise de ce samedi à Tubize-Braine, explique Ousmane. Nous sommes un peu pris de vitesse par l’Acff, qui relance le foot avant février, mais Mahir Demiral, qui, je le rappelle aussi est diplômé Uefa-A est toujours bien là.

Il coachera encore ce samedi soir, avant de nous céder le témoin. Il reste le président, et nous allons préparer l’avenir ensemble. Nous avons un projet de formation et de post formation pour Durbuy.

Dès cet été, notre priorité sera d’installer une identification plus locale dans cette magnifique région du pays. Nous rassurerons dès que possible les autorités politiques. C’est à nous de les séduire. Nous chercherons des comitards, mais aussi et surtout des joueurs du coin. Jeunes et moins jeunes.

Le Namurois Manu Manigard, qui a aussi été formateur à la Louvière débutera, pour nous une mission de supervision de joueurs belges dans la région.
L’idéal serait de rester en D2 acff pour rester plus attractif, même si je sais que ce sera compliqué. Si nous devions évoluer en D3 acff en 2022-2023, il faudra alors coûte que coûte être plus compétitif à ce niveau. Et reconstruire pas seulement une équipe fanion hommes. "

Segun Olojede vers Namur Vitela, Moyo et Ziwando arrivent…

A priori, le groupe confectionné par Mahir Demiral reste disponible, l’attaquant nigerian Michael Segun Olojede, 28 ans, ex-BX Brussels et Schaerbeek étant par contre en route vers l’Union Namur, leader en D3 acff, série A.

Ousmane Sow insiste : tant qu’il y a de la vie, de la motivation et autant de points encore possibles à obtenir, il convient ne pas baisser les bras.

Ces dernières heures, il a ainsi multiplié les contacts avec des connaissances pour étoffer le noyau A de l’Entente. Le gardien de but Anthony Vitela, sans club depuis juillet 2021, et qui doit encore être désaffilié de l’URLC a accepté de se rejoindre le projet.
Formé dans les noyaux B de Guingamp et Châteauroux, ce joueur de 24 ans est arrivé de Bourges Football à La Louvière Centre en pleine période Covid, n’ayant que très peu eu l’occasion de se montrer.

Le nouveau manager-général de l’Entente Durbuy a également fait signer le centre-avant international congolais, d’origine française Yven Moyo, 29 ans, 1 mètre 86.

Celui-ci a passé la plus grande partie de sa carrière dans des clubs français, avec des crochets par les U21 de Newcastle ou le FK Palenga, un club pro de D1 lituanienne.
Yven arrive en droite ligne de la nationale 3 de J3 Amilly (non loin de Montargis), à la suite d’expériences à Ste Geneviève et Saint Malo.

L’ailier droit Youness Bakkioui, 22 ans, resté sans club après ses passages à l’Olympic de Charleroi et le RWDM, mais aussi son frère Soufiane, affilié à Durbuy depuis l’été dernier sont en fin de négociations avec Ousmane Sow pour également rejoindre Durbuy.

Enfin, l’ailier droit Graig Ziwando, belgo-burundais, bientôt 20 ans, qui évoluait à Dender de 2018 à 2020 rejoint également le nouveau noyau luxembourgeois.
Un onze plus performant se dégagera-t-il des remaniements en interne ? C’est à tout le moins un sacré pari !

L’international congolais Yven Moyo file aussi à l’Entente
L’international congolais Yven Moyo file aussi à l’Entente D. R

Articles recommandés pour vous