RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Y'a pas école on révise

D'où vient le goût ?

D'où vient le goût ?

Extrait de Y'a pas école, on révise !

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 juin 2022 à 08:41Temps de lecture2 min
Par Agnès Adams

Le goût est l'un de nos cinq sens avec la vue, l'ouïe, l'odorat et le toucher. Il nous permet de percevoir les saveurs. Nous avons tous des préférences en matière de goûts et parfois ils changent au fil des années. Pour comprendre, voyons comment tout cela fonctionne !

Les saveurs de base

Il existe 4 saveurs de base : le salé, le sucré, l'amer et l'acide. Les bébés sont initiés très tôt à ces goûts par l'intermédiaire du liquide amniotique.

Il existe un 5ème goût moins connu c'est l'umami. Il veut dire en japonais "essence de délice", "savoureux". Il s'agit du goût du glutamate notamment, l'un des composants des protéines. C'est un goût qui se répand sur la langue et qui resterait plus longtemps en bouche que les autres saveurs. Les aliments porteurs du goût umami seraient : la viande, le parmesan, les tomates bien mûres, les champignons shiitake, la sauce soja... et les plats aux saveurs asiatiques souvent riches en glutamate. 

L'amer est un goût particulier.

Il sera le plus détesté par les bébés et ce serait génétiquement programmé pour une question de survie.

Les aliments toxiques ou périmés ont en effet souvent un goût amer.

Il existerait une trentaine de types de capteurs de l'amer, histoire de ne rien laisser passer. Nous serions donc protégés naturellement.   

Les capteurs et les papilles gustatifs

Les molécules des aliments se mélangent à la salive quand nous les mangeons et libèrent un goût qui se retrouve capté par des milliers de papilles gustatives présentes dans la bouche et la gorge.

Ces aliments dégagent aussi un odeur qui passe par la gorge et se retrouvent captés par d'autres récepteurs situés dans le nez.

Quand vous avez le nez bouché, votre capacité au goût diminue fortement. C'est pour cette raison.

Enfin ces informations sont transmises au cerveau qui retient les saveurs que vous aimez et celles que vous appréciez moins. Mais attention, cela peut changer. Il ne faut pas désespérer et continuer à goûter les choses qui vous plaisent moins car rien n'est perdu. Notons que l'absence de goût s'appelle : l'agueusie. 

Y'a pas école, on révise/RTBF

Notons que l'absence de goût s'appelle : l'agueusie. 

Sur le même sujet

On cuisine des muffins avec le niveau 5-6... mais en anglais !

Y'a pas école on révise

Quand a été autorisé le droit de vote pour les femmes ?

Y'a pas école on révise

Articles recommandés pour vous