Icône représentant un article video.

Tour de France

Cyril Saugrain après la victoire pleine d'émotion du Canadien Hugo Houle : "Son frère pédalait peut-être avec lui dans le final"

19 juil. 2022 à 16:16Temps de lecture9 min
Par Cédric Lizin et Rodrigo Beenkens

La première des trois étapes que le peloton du Tour de France passera dans les Pyrénées a été remportée ce mardi par le surprenant Canadien Hugo Houle (Israel - Premier Tech), alors que Jonas Vingegaard (Jumbo Visma), attaqué à trois reprises par Tadej Pogacar (UAE Emirates), n'a pas cédé la moindre seconde à son rival slovène.

"Au départ, comme le dit Hugo, il attaque pour préparer le terrain pour Michael Woods, et finalement, les choses se mettent bien et les jambes sont là !, analyse Cyril Saugrain, le consultant de la RTBF sur le Tour de France. Peut-être qu'à un moment, ils étaient deux sur le vélo : il a dû se dire que c'était possible, et il est allé chercher au plus profond de lui-même les ressources nécessaires. Son frère (décédé en 2012, ndlr) était peut-être là, avec lui, pour pédaler dans le final et aller chercher cette victoire historique, et d'une bien belle manière. Il a pris l'initiative tôt, et il n'a jamais craqué."

Quant à l'équipe Jumbo Visma, réduite à six unités après les abandons de Primoz Roglic et de Steven Kruijswijk, elle a stratégiquement parfaitement géré cette journée dans les Pyrénées.

"On a couru intelligemment, on s'est appuyé sur Wout van Aert comme relais après la dernière ascension. Et Nathan Van Hooydonck était lui aussi présent devant pour être là dans la descente du premier col, c'était très propre, très intelligent. Ils ont fini sans se mettre la tête à l'envers, c'était une bonne gestion."

Articles recommandés pour vous