Icône représentant un article video.

Tour de France

Cyril Saugrain admiratif de Matthews… et de Meintjes : "Le maillot à pois doit devenir son objectif"

Cyril Saugrain admiratif de Matthews...et de Meintjes : "Le maillot à pois doit devenir son objectif"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

16 juil. 2022 à 17:21Temps de lecture10 min
Par Giovanni Zidda avec Rodrigo Beenkens

Deux fois deuxième d’étape sur ce Tour de France 2022 à Longwy et à Lausanne, Michael Matthews a dû s’illustrer sur un terrain qui n’était pas forcément le sien ce samedi pour enfin lever les bras sur cette édition de la Grande Boucle. Protagoniste d’un superbe numéro dans la montée de Mende sur la 14e étape, l’Australien a devancé Alberto Bettiol pour enlever la 4e victoire de sa carrière sur les routes du Tour.

Un succès salué par notre consultant Cyril Saugrain lors de notre traditionnel débrief d’après-étape. "Les sprinteurs puncheurs, les hommes forts, les hommes solides ont bien compris que c’était compliqué de s’imposer au sprint. Ils ont à chaque fois été battus par l’admirable van Aert ou par les purs sprinters. Les Matthews et les Pedersen vont donc chercher des terrains où leur qualité d’homme fort peut s’exprimer. A ma grande surprise, Matthews a damé le pion à tout le monde. Il a été admirable !", s’est réjoui Cyril Saugrain.

Autre 'vainqueur du jour', Louis Meintjes a pris la 10e place mais a récupéré 11 minutes sur ses rivaux au général pour s’installer à la 7e place à 4 : 24 de Jonas Vingegaard. Le Sud-Africain de l’équipe Intermarché Wanty Gobert est par ailleurs 2e du classement de la montagne à 7 points de Simon Geschke.

"Après ses deux deuxièmes places, l’équipe Intermarché repart au combat sur tous les terrains qui lui sont favorables, elle met des hommes à l’avant. Elle court avec l’envie de briller, l’envie de gagner et indirectement ce classement général est arrivé avec ce replacement de Meintjes. Il est aussi 2e du classement du maillot à pois qui doit pour moi devenir un objectif pour lui, même si ce ne sera pas simple à atteindre."

Si une équipe belge sourit, une autre équipe belge panse ses plaies. Lotto Soudal a une nouvelle fois joué de malchance ce samedi avec la crevaison de Kron et les difficultés de Caleb Ewan suite à sa chute. Pour Cyril Saugrain, la formation de John Lelangue doit envisager la suite du Tour avec optimisme. "On peut imaginer que la roue a tourné au moment où Kron a crevé. Il aurait pu tomber et finir dans les barbelés, il a fini par revenir dans la course. Ewan termine dans les délais… à partir de dimanche le Tour des Lotto va changer et on va jouer la victoire."

14e étape : Saint-Etienne > Mende : Victoire de Michael Matthews

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous