RTBFPasser au contenu

Cyril Detaeye : “Participer à cette émission avec Benjamin, c’était comme partir en vacances !”

Les collègues de “On n’est pas des Pigeons” Benjamin Maréchal (équipe des rouges) et Cyril Detaeye (équipe des jaunes) reviennent sur leur expérience.
20 déc. 2021 à 08:444 min
Par Sarah Nyssen

“Le Grand Défi des Animateurs” débarque sur la Une le lundi 27 décembre prochain à 20h20. L’occasion pour huit animateurs de la RTBF de tenter de vous faire gagner 50 x 2 entrées pour le parc animalier Pairi Daiza ! Benjamin Maréchal et Cytil Detaeye nous révèlent les coulisses de leur tournage.

Le Grand Défi des Animateurs… Et des téléspectateurs !

Autour de Sara de Paduwa, 8 animateurs sont répartis en deux équipes : les rouges et les jaunes. Emotions, pression, sueurs et effroi. Rien ne sera épargné à Adrien Devyver, François Mazure, Benjamin Maréchal, Cyril Detaeye, Fanny Jandrain, Joëlle Scoriels, Nathalie Guirma et Gérald Watelet.

Tout au long de l’émission, ils participeront à 8 épreuves à l’issue desquelles ils apporteront de précieux points à leur équipe. A travers ces défis, vous découvrirez les métiers des soigneurs du parc, leurs missions et contraintes mais aussi les risques qu’ils prennent au quotidien. Nos animateurs vont faire face à des situations peu banales et devront sortir de leur zone de confort : créativité, jugeote ou encore endurance seront de précieux atouts.

L’équipe qui récoltera le plus de points et qui remportera donc ce grand défi des animateurs permettra à 50 téléspectateurs de gagner deux entrées à Pairi Daiza ! C’est effectivement aux téléspectateurs de voter tout au long de l’émission pour l’équipe qu’ils pensent être la plus à même de remporter ce grand défi des animateurs. S’ils ont vu juste, ils seront alors tirés au sort pour tenter de remporter leurs entrées pour le parc.

Retour sur l’expérience des collègues de “On n’est pas des Pigeons” Benjamin Maréchal (équipe des rouges) et Cyril Detaeye (équipe des jaunes).

MARTIN GODFROID

Quelle a été votre réaction quand vous avez su que vous tourniez à Pairi Daiza ?

Benjamin : J’étais très enthousiaste parce qu’entre la radio le matin sur Vivacité et la télé le soir à 18h30, je passe quand même l’essentiel de mes journées dans un bureau. Donc la perspective d’être au grand air et de voir des animaux était chouette !

Cyril : De suite emballé ! J’adore visiter le parc… Depuis que ma fille est toute petite nous avons la chance d’y aller régulièrement, elle a passé des heures entières devant les mêmes enclos. C’est toujours un plaisir d’y aller !

Vous aimez les animaux ou vous vous tenez loin d’eux ?

Cyril : J’aime les animaux sauf… les serpents et les araignées (genre mygale, celles qui squattent les maisons je les tolère). Ils ne m’ont jamais rien fait mais je ne peux pas les approcher. Les voir en photo me met déjà mal à l’aise.

Benjamin : J’ai jamais eu d’animaux chez moi quand j’étais petit et je n’ai jamais pu franchir le pas d’en avoir à la maison parce que je suis tout le temps hors de chez moi, donc ils seraient malheureux. Par contre j’adore les animaux ! Donc en fait j’en ai en quelque sorte chez les autres : les animaux de mes amis m’adoptent. Mais tourner dans un parc animalier c’est encore autre chose ! C’est plus gai de caresser un chat que l’animal qu’on m’a présenté…

MARTIN GODFROID

Cyril, quand tu as su que tu allais affronter Benjamin, qui est ton boss dans “On n’est pas des pigeons”, quelle a été ta réaction ?

Cyril : J’apprécie beaucoup Benjamin, quand il a quitté “C’est vous qui le dites” et le” 8-9” j’ai pris le relais puis on s’est retrouvé à bosser ensemble dans “On n’est pas des pigeons”. On ne vit pas très loin l’un de l’autre et on me parle souvent de lui dans mon quartier, je sais quand il est passé, ce qu’il a acheté, etc. Alors c’était drôle de se retrouver en face-à-face dans cette " compétition " en dehors des studios.

Benjamin : Cyril c’est un super compétiteur et c’est un super négociateur. Il fut un temps où dans l’émission on l’appelait le négociateur parce qu’en coulisses on l’estimait capable de tout négocier.

Benjamin, quand tu as su que tu allais jouer contre Cyril, ton collègue dans “On n’est pas des pigeons”, quelle a été ta réaction ?

Benjamin : Cyril c’est un super compétiteur et c’est un super négociateur. Il fut un temps où dans l’émission on l’appelait le négociateur parce qu’en coulisses on l’estimait capable de tout négocier. Si tu veux une tasse, une télévision, un frère ou une sœur : il peut tout te négocier ! Donc je me suis dit : “Ah, je suis devant le négociateur, je sais qu’il va falloir se donner à fond !”

Qui est le plus compétiteur des deux ?

Cyril : J’ai couru (et vraiment c’est quelque chose que je n’aime pas faire) et je lui ai mis un maximum de bâtons dans les roues… Objectivement je dois reconnaître que visiblement j’étais beaucoup dans la compétition durant l’émission !

Benjamin : Mmmmh… Je dirais que c’est Cyril quand même. Moi j’ai toujours été du genre très enthousiaste mais j’aimais bien être derrière et discuter avec mes copains.

Le fait de sortir de vos émissions habituelles pour vous retrouver sur une spéciale avec tous vos collègues, c’était comment ?

Benjamin : C’est génial parce qu’en fait on ne se voit jamais. On a tellement tous des horaires différents, on a des sites de productions différents qu’en fait on est parfois comme des spectateurs classiques : ce sont des gens que je vois à la télévision et que j’entends à la radio mais que je croise très peu. Donc quand on se retrouve comme ça, il y a toujours un côté un peu magique et comique de se dire “Ah tiens, je te vois en vrai !”. 

Cyril : C’était génial ! On fait un métier extraordinaire où les journées ne se ressemblent pas. Animer une émission en direct, 2h30 par jour, c’est une addition de surprises au quotidien mais malgré tout, c’est le même studio, les mêmes mécaniques, etc. Participer à cette émission, c’était comme partir en vacances.

Pourquoi les téléspectateurs devraient croire en vous ?

Benjamin : Parce que comme d’habitude, je fais les choses avec la plus grande énergie et le plus grand enthousiasme, sans calculer.

Cyril : S’ils aiment le jaune, parce que j’ai une veste jaune dans l’émission. C’est une belle couleur, non ?

Retrouvez Sara de Paduwa, Benjamin Maréchal, Cyril Detaeye et les six autres animateurs ce 27 décembre à 20h20 sur la Une dans “Le Grand Défi des Animateurs” !

Sur le même sujet

27 déc. 2021 à 21:30
2 min
20 déc. 2021 à 08:45
6 min

Articles recommandés pour vous