RTBFPasser au contenu

Cyclisme

Cyclisme – Wout van Aert sur sa saison 2022 : "J’aimerais gagner un monument et lutter pour le maillot vert"

Wout van Aert avant sa saison 2022 : "Gagner un monument et jouer le maillot vert"

Cyclisme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

11 janv. 2022 à 19:313 min
Par Jérôme Helguers avec Samuël Grulois et Jean-Pol Hanse

Wout van Aert a dévoilé ses objectifs et ambitions pour la saison 2022. En ciblant précisément ses rendez-vous et en s’économisant peut-être un peu plus, le champion de Belgique espère décrocher un monument durant le printemps et lutter pour le maillot vert sur le Tour de France.

À peine quelques heures après son titre de champion de Belgique de cyclocross, Wout van Aert a rejoint son équipe Jumbo-Visma en stage de préparation à Calpe, en Espagne. La formation néerlandaise a présenté son effectif pour la saison 2022, l’occasion pour Wout d’annoncer ses ambitions et grands objectifs. "Je vais changer un peu ma préparation pour le printemps. Je veux commencer ma saison par un stage en altitude et puis le Omloop Het Nieuwsblad comme première course. Ensuite, j’enchaînerai avec Paris-Nice. Tout ça pour atteindre mon meilleur niveau de Milan-Sanremo jusqu’à Paris-Roubaix. La volonté est aussi d’atteindre mon pic de forme un plus tard que dans les saisons précédentes", confie le coureur.

"Du coup, j’ai fait le choix de ne pas m’aligner sur les Strade Bianche. C’était une décision difficile, un peu comme le fait de ne pas disputer les Mondiaux de cyclocross. Ce n’est pas un choix de cœur mais un choix de tête. J’espère que ça va payer. En allant sur Paris-Nice plutôt qu’aux Strade Bianche, je pourrai me mettre dans un état d’esprit de préparation et moins de compétition".

Je suis prêt à gagner moins pour réussir à décrocher de plus grandes courses

"J’ai l’envie et l’ambition de remporter un monument cette année", poursuit Wout van Aert. "En 2021, j’ai gagné beaucoup et de grandes courses mais sur les monuments du cyclisme, il m’a toujours manqué un petit quelque chose, ça s’est joué sur des détails. Je suis prêt à gagner moins, en quantité, en 2022 pour pouvoir décrocher de plus grandes courses. C’est parfois difficile de se contenir et de prendre le départ d’une course de manière un peu plus tranquille. Je suis un vainqueur, j’aime ça. Mais l’année dernière m’a montré et m’a permis d’apprendre que parfois, il faut en faire un peu moins".

"Ne me demandez pas de choisir entre un Tour des Flandres et Paris-Roubaix. Peu importe. Je crois que Roubaix, pour moi, même si je suis Flamand, c’est vraiment mythique et c’est une course de fou. Mais parce que je suis Flamand, le Tour des Flandres est aussi quelque chose de spécial ! Quoi qu’il arrive, si je gagne un jour une de ces deux courses, je serai très heureux".

Enfin des nouveaux coureurs pour aider van Aert sur les classiques

Cyclisme - Wout van Aert salue la presse lors de la présentation de l'équipe Jumbo-Visma pour la saison 2022.

Pour réussir à décrocher ce monument, le champion de Belgique a reçu un fameux coup de pouce de son équipe. Avec les arrivées de Tiesj Benoot, Christophe Laporte ou Tosh Van der Sande, le recrutement 2022 de Jumbo-Visma a de l’allure. "On avait déjà une équipe forte avec notamment Nathan Van Hooydonck et Mike Teunissen, mais on a vu qu’avec les blessures tout peut vite être chamboulé. Donc, on a essayé d’élargir la sélection et on a fait venir des gars très forts. Tiesj Benoot et Christophe Laporte sont par exemple capables de gagner des classiques".

"J’espère qu’on pourra maintenant arriver dans le final des courses avec plus de coureurs Jumbo-Visma représentés, avec plus de coéquipiers, et ne pas être esseulé comme dans le passé", explique Wout.

Le temps est venu d'essayer de décrocher le maillot vert

Comme ces deux dernières années, van Aert devrait faire partie de la sélection pour le Tour de France. Vainqueur de trois étapes l’an dernier, nous lui demandons s’il est possible de faire mieux. "Je ne sais pas ce qui est mieux et comment faire mieux sur le Tour de France. Peut-être gagner le maillot vert ? Je ne sais pas si c’est mieux que mes trois victoires d’étapes en 2021. Ce serait en tout cas différent. C’est certain que c’est l’une de mes grandes ambitions pour l’été, être sur le Tour et pouvoir y faire quelque chose. C’est peut-être la bonne année pour jouer le maillot vert. Car en 2020, je me dévouais à 100% pour Primoz Roglic, en 2021 j’avais l’objectif des Jeux Olympiques qui arrivaient après le Tour. 2022 est maintenant la bonne année, le temps est venu d’essayer de décrocher ce maillot vert", conclut Wout van Aert.

Sur le même sujet

14 avr. 2022 à 09:57
1 min
21 févr. 2022 à 13:41
2 min

Articles recommandés pour vous