Cyclisme

Cyclisme : Où en est Wout van Aert avant le Nieuwsblad ? On tente de répondre à la question…

Cyclisme – Wout van Aert ravitaille un équipier lors d’un stage en altitude de la formation Jumbo-Visma. Le champion de Belgique va disputer sa première course de la saison 2022 sur le Circuit Het Nieuwsblad.

© Instagram (@jumbovisma_road)

La rentrée belge des classiques cyclistes approche avec le Circuit Het Nieuwsblad (26/02) et puis Kuurne-Bruxelles-Kuurne (27/02). Wout van Aert s’alignera samedi sur le Nieuwsblad, ce sera sa première course de la saison. Très silencieux et quasiment invisible depuis le début de l’année, le champion de Belgique commence un peu dans l’inconnue. Est-il en bonne forme pour attaquer sa première course ?

C’est la question que tous les observateurs se posent : quel est le niveau de forme de Wout van Aert au moment de prendre le départ de sa première course de la saison, samedi sur le Nieuwsblad ? Malheureusement, il est difficile, voire impossible, d’y répondre.

Le champion de Belgique n’a pas encore roulé en compétition cette saison. Très discret, il a choisi de zapper les premières courses. Wout a plutôt misé sur une préparation faite de longs entraînements durant un stage en altitude de plusieurs semaines à Tenerife, autour du volcan Teide. Sur place, il était accompagné par quelques équipiers qui formeront sa garde rapprochée sur les classiques : Tiesj Benoot, Christophe Laporte, Mike Teunissen, Tosh Van der Sande ou encore Nathan Van Hooydonck.

Avec un pic de forme prévu mi-avril, le Nieuwsblad arrive-t-il trop tôt ?

Finalement, après cette préparation monacale, loin des sollicitations et des regards, lui seul sait (peut-être ?) s’il est à niveau ou non. Dans le cyclisme d’aujourd’hui, la simple lecture et analyse des chiffres et paramètres de performance semble suffire pour jauger une condition physique.

Wout van Aert a quitté le volcan de Tenerife, retour en Belgique lundi dernier. Malheureusement, impossible de l’interroger cette semaine. L’équipe Jumbo-Visma a refusé toutes les demandes d’interviews. Il n’y aura donc pas de traditionnelle conférence de presse d’avant course et aucun moyen de savoir où en est van Aert. Le mystère de sa condition est entretenu.

On connait nos Classiques

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Seule donnée connue et maîtrisable à l’heure d’écrire ces lignes : son discours du début d’année. Lors du stage avorté de janvier, Wout avait annoncé vouloir décaler son pic de forme. L’idée est d’arriver au top de sa condition entre le Tour des Flandres (03/04) et Paris-Roubaix (17/04). D’autant que l’Enfer du Nord arrive plus tard cette saison puisque Roubaix a inversé sa position dans le calendrier avec l’Amstel Gold Race (à cause de l’élection présidentielle française). Sachant cela, cette rentrée sur le Nieuwsblad pourrait arriver un peu tôt. Mais avec son talent, sa force et sa pointe de vitesse, tout est permis. Un Wout van Aert qui n’est pas à 100% peut très bien lever les bras samedi. Qu’importent les points d’interrogations entourant sa condition, il est tout de même le favori.

Mais… Dans notre PODCAST "On connaît nos Classiques", Rodrigo Beenkens a soulevé cette question : "a-t-on vraiment intérêt à gagner ce samedi quand on veut gagner le Tour des Flandres ? Sachant que l’histoire s’est toujours refusée au vainqueur du Nieuwsblad de gagner la même année le Ronde !". De quoi nourrir notre réflexion d’ici samedi et la découverte des premières réponses.

Sur le même sujet

Cyclisme : le Danois Jonas Vingegaard remporte la Drôme Classic

Cyclisme

Jasper Philipsen s’offre un deuxième bouquet sur l’UAE Tour

Cyclisme

Articles recommandés pour vous