RTBFPasser au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Benoot, Laporte, Van der Sande et Teunissen : Jumbo-Visma donne enfin une équipe solide à Wout Van Aert pour les classiques

Wout van Aert et sa nouvelle garde rapprochée chez Jumbo-Visma. Avec Mike Teunissen, Tosh Van der Sande, Christophe Laporte et Tiesj Benoot, le champion de Belgique sera bien entouré sur les classiques.

Avec le transfert de Tiesj Benoot, l’équipe Jumbo-Visma a encore un peu plus renforcé le noyau autour de Wout van Aert. Le champion de Belgique possède désormais une belle garde rapprochée, atout majeur pour aller décrocher de grandes victoires.

Après plusieurs campagnes de transferts axées sur le recrutement autour de Primoz Roglic et des grands tours, les dirigeants de la formation néerlandaise Jumbo-Visma semblent cette fois avoir changé d’optique. Certes, Rohan Dennis arrive pour aider le Slovène à remporter le Tour de France, mais pour le reste, les nouvelles recrues ont plutôt un profil de coureur de classiques.

Tiesj Benoot, Christophe Laporte et Tosh Van der Sande, le recrutement Jumbo-Visma a de l’allure. Et il était temps car sur les courses d’un jour de la saison 2021, Wout van Aert s’est bien trop souvent retrouvé esseulé. Avec tout le respect que l’on a pour des coureurs comme Affini, Dekker, Eenkhoorn, Roosen, Wynants, Martens ou van Emden, il faut bien avouer que c’est un peu 'léger' pour épauler un coureur de la trempe de van Aert dans un final de Monument ou de grande classique d’un jour. On avait d’ailleurs souligné plusieurs fois durant le printemps le manque de présences autour de WVA. Seul Nathan Van Hooydonck était sorti du lot en accompagnant van Aert sur Gand-Wevelgem et en abattant un boulot incroyable qui a favorisé la victoire de son leader.

Gand - Wevelgem 2021 : Victoire de Wout van Aert

Gand - Wevelgem 2021

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Renforcer les coureurs autour de Wout était une nécessité absolue

Dans une interview accordée à Het Laatste Nieuws, le directeur sportif Merijn Zeeman est le premier à reconnaître un manque de soutien. "Renforcer le noyau autour de Wout était une nécessité absolue. Collectivement, nous n’étions pas assez forts le printemps dernier. Nous avons travaillé sur ça en axant nos transferts sur des coureurs de classiques. Avec ces renforts, nous devons être plus forts sur ce terrain-là en 2022. Wout a maintenant les armes pour se battre dans le final des courses. Avec ces équipiers autour de lui, il va pouvoir économiser de l’énergie jusqu’au dernier moment", annonce le DS de Jumbo-Visma.

Tiesj et Tosh ne devraient pas faire tache

À quoi pourrait ressembler la formation Jumbo-Visma version 2022 sur des courses comme Milan-Sanremo ou les classiques pavées ? En tant que leader, Wout van Aert portera bien évidemment le dossard se terminant par le chiffre 1. À côté de lui, le champion de Belgique gardera des travailleurs comme Edoardo Affini, Pascal Eenkhoorn, Timo Roosen ou Nathan Van Hooydonck. Mais la nouveauté, c’est ce quatuor de coureurs plus costauds : Tiesj Benoot, Christophe Laporte, Tosh Van der Sande et Mike Teunissen.

Teunissen n’est pas un réel transfert puisque le Néerlandais faisait déjà partie de l’équipe. Mais le premier maillot jaune surprise du Tour de France 2019 à Bruxelles n’a participé à aucune classique du printemps 2021. La faute à une blessure à la cuisse suite à une chute lors du stage hivernal. Mike peine à se montrer depuis deux ans sur les pavés, mais il espère bien retrouver son meilleur niveau en 2022. Et Wout sait à quel point son équipier néerlandais est précieux. Quand WVA repense à sa victoire sur les Champs, il ne tarit pas d’éloges. "Là où Deceuninck Quick-Step a besoin de toute une équipe pour emmener Mark Cavendish, Mike Teunissen a, à lui seul, tout fait pour moi ! Il m’a maintenu en bonne position et a encore réussi à me lancer dans le sprint".

Gérer les ambitions de chacun

Avec un tel recrutement, la grande nouveauté sera de gérer les ambitions de chacun. Avant, dans le groupe des classiques, il n’y avait aucun doute : Wout van Aert seul leader. Mais maintenant ? En s’engageant avec Jumbo-Visma, est-ce que Tiesj Benoot et Christophe Laporte ont définitivement fait une croix sur leurs ambitions personnelles ? N’oublions pas que ces deux coureurs étaient auparavant des leaders protégés dans leurs équipes respectives. Peuvent-ils se cantonner à un rôle de domestique ?

"Je crois que je n’ai pas encore atteint le maximum de mes capacités", a confié Benoot dans l’annonce de son transfert. "Je pense que je peux faire ce pas en avant au sein de Jumbo-Visma. Ces dernières années, j’ai admiré cette équipe. Je connais certains gars, donc je peux avoir une idée de la manière dont les choses fonctionnent. Il y a une manière professionnelle de travailler qui me plaît", a expliqué Tiesj qui enchaîne les bonnes nouvelles puisqu’il vient d’être papa pour la première fois.

Loading...

Pour Teunissen et Van der Sande, la question se pose moins. Ces deux-là sont habitués à jouer les équipiers et ils ont moins d’ambitions personnelles. "Un rôle de leader avec mes performances actuelles n’est pas du tout réaliste", concède Mike Teunissen à WielerFliets. "Certainement pas avec Wout dans l’équipe. Je n’ai aucun problème à travailler pour lui. En fait, ça fait deux ans que je fais ça, ça se passe plutôt bien et on s’entend bien".

Des coureurs Jumbo-Visma très rapides

Dernier axe à souligner, hasard ou pas, Jumbo-Visma a engagé des coureurs rapides. On ne parle pas ici de Tiesj Benoot qui sait pertinemment que le sprint est sa principale faiblesse. Mais avec des profils comme ceux de Christophe Laporte, Tosh Van der Sande et le retour au premier plan de Mike Teunissen, Wout van Aert pourrait presque être emmené au train dans un emballage final. Autre avantage, en cas de problème avec Wout, la formation néerlandaise possède désormais des plans B, avec des finisseurs assez rapides.

L’équipe va maintenant profiter des stages hivernaux de préparation pour rencontrer chaque coureur, établir les stratégies et mettre en place une cohésion. Mais une chose est certaine, en 2022, Jumbo-Visma et Wout van Aert seront bien plus armés pour les classiques pavées.

Sur le même sujet

03 mai 2022 à 08:53
1 min

Articles recommandés pour vous