RTBFPasser au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Avec une nouvelle blessure, Mathieu Van der Poel en fait-il trop ? "Non, il est surtout victime de sa chute aux Jeux" explique Gérard Bulens

Mathieu Van der Poel et Wout van Aert font-ils trop de courses par an avec notamment la saison de cyclo-cross ?
05 janv. 2022 à 16:424 min
Par Pierre Lambert

Mathieu Van der Poel a décidé de faire l’impasse sur la saison de cyclo-cross à cause d’une blessure au dos. Blessure qui le gêne depuis sa lourde chute aux Jeux olympiques. Ajoutez à cela d’anciennes chutes et cela commence à faire pas mal de gros bobos pour le Néerlandais. En étant aussi présent tout au long de l’année, Matthieu Van der Poel n’en fait-il pas trop ?

Nouvel arrêt. Matthieu Van der Poel va devoir prendre du repos. Et pas qu’un peu. Le champion du monde de cyclo-cross a dû mettre un terme à la saison des labourés. La faute à une vilaine blessure au dos qui handicape le coureur néerlandais. Blessure qui l’embête depuis de nombreux mois. Avec ce problème de dos, de nombreuses questions commencent à se poser : Mathieu Van der Poel doit-il continuer à courir autant et surtout dans des disciplines différentes que sont le cyclo-cross, le cyclisme sur route et le VTT ?

Je suis convaincu que l’accumulation de chutes ces dernières années n’a pas fait que du bien.

Son père, Adrie a déjà évoqué les blessures de son fils dans Het Laatste Nieuws : "Je suis convaincu que l’accumulation de chutes ces dernières années n’a pas fait que du bien. En VTT à Logrono en 2018, en cyclo-cross à Lokeren la même année. Puis à Nokere en 2019 et bien sûr sa chute à Tokyo l’été dernier. Il a déjà pas mal de blessures dans son sac et tu ne peux pas continuer comme ça."

Pour Philippe Gilbert, courir comme il le fait, c’est compliqué. A l’époque, le Wallon déclarait ceci : "Je ne sais pas s’il est possible de maintenir ce niveau d’intensité et de vie aussi longtemps parce que mentalement c’est vraiment exigeant. Ils n’ont aucune vie à part le cyclisme. Peut-être qu’ils auront des carrières très courtes, mais fructueuses ou ils devront choisir une discipline ou une autre. Je ne sais pas s’ils peuvent continuer à être comme ça pendant 365 jours sans repos. Ce n’est pas facile de garder cette intensité.”

Van der Poel a peu couru sur route, mais accumule avec les autres disciplines

Pourtant, si l’on regarde au niveau des jours de course en 2021, Van der Poel n’a pas tant couru que ça sur la route. Mais en multipliant les disciplines, le Néerlandais prend de plus en plus de risques.

Nom Jours de course en 2021 sur route
Mathieu Van der Poel 38
Wout van Aert 49
Tadej Pogacar 61
Remco Evenepoel 48
Philippe Gilbert 71

Il en fait beaucoup, mais pas trop. Et on néglige souvent les blessures en bas du dos.

Pour Gérard Bulens, consultant RTBF, "Van der Poel en fait beaucoup, mais pas trop." Et d’ajouter : "Je pense qu’il est surtout victime de sa chute aux Jeux et qu’il n’a jamais vraiment pris le temps de se remettre. Aujourd’hui, il se retrouve devant le fait accompli et il doit prendre le temps de guérir. Il n’en fait donc pas trop pour ma part, car il a de bonnes périodes de récupérations. Mais Mathieu, c’est un coureur enthousiaste. Il veut rouler et gagner. Avant sa blessure, ça avait toujours bien réussi, mais cette saison est plus compliquée. On néglige souvent les blessures en bas du dos et pourtant la puissance d’un cycliste vient beaucoup de cette partie du corps. Ça prend énormément de temps pour revenir. Après, pour la majorité des coureurs, prester c’est bien, mais van der Poel veut tout gagner. Il s’est rendu compte qu’il n’est pas encore guéri et c’est utopique de continuer surtout pour mettre la saison sur route en péril."

Si l’on ne connaît pas encore la durée de l’absence de Van der Poel, sa carrière n’est pas finie pour Gérard Bulens. "Je sais qu’il ne reprendra pas avant que son dos soit parfaitement en ordre et qu’il puisse faire du vélo à 100%."

100%, c’est aussi une question. Peut-on encore s’éparpiller à l’heure actuelle et se tester dans de nombreuses disciplines comme le fait le Néerlandais ? Encore une fois, Gérard Bulens vote pour : "Si votre calendrier est bien réparti, ça ne pose pas de souci. Cyclo-cross et route, c’est une combinaison parfaite. Et pour bien connaître Mathieu, il a besoin de se fixer des objectifs et de s’amuser sur le vélo. Faire une saison de route traditionnelle pour lui, s’il n’y a pas d’objectif, ça ne lui convient pas et ça ne fonctionnera pas."

Un avertissement pour Wout van Aert ?

Cette blessure doit-elle faire réfléchir d’autres coureurs ? A commencer par Wout van Aert. Le champion de Belgique a déjà modifié son programme avec moins de cyclo-cross.

Ce matin, dans Het Nieuwsblad, plusieurs scénarios pour la saison de Wout van Aert étaient encore à l’étude. En ce qui concerne le Championnat du monde de cyclo-cross, le Belge a finalement décidé de ne pas y participer. Car Wout réfléchit plus loin.

Si le championnat avait eu lieu en Europe, van Aert aurait été présent.

"Il fait bien de se poser et de ne pas y aller" rajoute Gérard Bulens. "On a voulu internationaliser le cyclo-cross et on n’a pas pensé à la saison sur route. Avec le jet-lag et à quatre semaines de l’ouverture de la saison sur route, c’est la meilleure décision. D’autant plus que son équipe s’est renforcée pour cette ouverture. Si le championnat avait eu lieu en Europe, van Aert aurait été présent."

Dans quelques semaines, c’est déjà la saison sur route qui commence. Une saison que van Aert n’a pas encore totalement dessinée. Le Belge ne devrait pas prendre part au Strade Bianche ni à Tirreno, mais devrait plutôt se concentrer sur Paris-Nice et Milan San Remo avant ses deux grands objectifs de la saison, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix.

"Dans le sport de haut niveau, il faut constamment chercher à s’améliorer et ne pas toujours emprunter les mêmes chemins, les mêmes courses. Ces dernières années, nous n’avons pas encore réussi à gagner le Ronde ou Roubaix avec Wout. Peut-être devrions-nous adopter une approche différente", conclut Merijn Zeeman, son manager sportif chez Jumbo-Visma.

A voir maintenant si cette décision est la meilleure et dans combien de temps on pourra revoir un duel van Aert – Van der Poel.

Mathieu van der Poel chute de manière spectaculaire en début de course

JO Tokyo 2020 - Mountainbike

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

17 mars 2022 à 21:33
1 min
05 janv. 2022 à 09:52
1 min

Articles recommandés pour vous