RTBFPasser au contenu

Bien-être

Culotte de règles : comment la laver et l'entretenir ?

Culotte de règles : comment la laver et l'entretenir ?
23 déc. 2021 à 18:302 min
Par Kiran Sinimalé

Les culottes de règles ont de plus en plus de succès auprès des personnes menstruées. Il faut dire que l'avantage est indéniable : plus besoin de protection, il suffit d'enfiler une culotte. Une solution qui convient à beaucoup, même si d'autres méthodes existent. Mais une culotte menstruelle, ce n'est pas donné, mieux vaut en prendre soin. Comment la laver et l'entretenir ? On vous donne toutes les étapes à suivre pour qu'elle vous serve le plus longtemps possible.

1. Le prélavage et rinçage

© Tous droits réservés

Avant toute chose, il est fortement conseillé de laver sa culotte avant de l'enfiler pour la première fois, un peu comme pour tout nouveaux vêtements/sous-vêtements.

Ensuite, même si ça peut ressembler à une corvée, rincer votre culotte avant de la passer en machine permet de la préserver. Alors ce n'est pas primordial, mais on vous conseille tout de même de la passer sous l'eau froide (pas chaude au risque de cuire le sang) jusqu'à ce l'eau devienne claire. 

2. Le lavage

© Tous droits réservés

Pas besoin de cycle spécial juste pour votre culotte. Il suffit de lancer un programme à 30 °C. On pense à la mettre dans un petit filet pour les protéger du tambour de la machine.

Par contre, attention au choix de la lessive. On privilégie les naturelles et sans parfum et on évite celles qui sont trop agressives pour ne pas risquer des allergies ou des irritations. Et surtout, on bannit aussi adoucissant/assouplissant et savon gras, type savon de Marseille. Ils risquent d'encrasser les fibres et de boucher les pores absorbants de la culotte l'usant prématurément. De même, on oublie aussi la javel, les cristaux de soude et le vinaigre blanc.

3. Le séchage

Panties on clothesline
Panties on clothesline © Tous droits réservés

Enfin, une fois votre culotte propre, ne soyez pas trop pressé.e ! On ne la met ni au sèche-linge, ni en contact direct d'un radiateur ou sèche-serviette. Une trop forte chaleur abîme le tissu imperméable et détériore sa capacité d’absorption. On prend son mal en patience et on la fait sécher de préférence à plat et à l'air libre. L'idéal est donc, si on en a le budget, d'avoir plusieurs culottes avec lesquelles tourner pendant son cycle.

4. Un petit décrassage ?

Au fil du temps, votre culotte peut perdre un peu de son pouvoir absorbant. Mais pas de panique ! Il suffit de lui faire un petit décrassage et c'est reparti. L'ingrédient secret ? Le percarbonate de soude ! Après avoir rincé votre culotte comme préconisé au point 1, plongez-la dans une bassine d’eau bien chaude (minimum 60°C) avec une cuillère à soupe de percarbonate de soude. Vous la laissez ensuite tremper quelques heures ou toute une nuit. Vous pouvez ensuite la rincer et terminer par un lavage en machine.

La culotte menstruelle : une révolution intime ?

Le Scan

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

09 mars 2021 à 13:00
2 min
10 oct. 2020 à 12:00
1 min

Articles recommandés pour vous